L’astrologie au service du développement personnel

Les étoiles et l’astrologie…

b0l6rb4q.jpg

« les rêves sont comme les étoiles… Ils nous inspirent, nous fascinent. On pense pouvoir les toucher mais ils sont loin, si loin. Une étoile pourrait changer notre destin… »

Il est rare d’utiliser en astrologie les étoiles, quel paradoxe ! 

En réalité, l’astrologie babylonienne, une des plus anciennes du monde, se fondait sur l’apparition et la disparition dans le ciel des étoiles fixes, aux noms enchanteurs : Aldebaran, Sirius, Denebola, Véga… La liste complète dépasse  la centaine. Lorsqu’on en trouve une dans une nativité (un thème de naissance) la personne sera marquée pour toujours d’une sorte de main destinale qui colorera son destin.

Aldebaran, étoile des nativités royales et de l’archange Michael, montre une vie exceptionnelle, riche, et une personnalité hors du commun auquel le destin répondra en lui donnant souvent notoriété et responsabilté. Peut-être même comme l’archange, la nécessité de vaincre des dragons… Innocent

Ces étoiles ont la particularité de n’apparaitre que quelques minutes dans un thème, leur présence ou leur absence permet ainsi de retrouver une heure natale suffisamment exacte pour se permettre de tracer des lignes d’avenir en faisant un peu de prévisionnel…

D’autres étoiles, aux noms inquiétants sont au contraire un signe angoissant dans une nativité, par exemple : Sinistra, qui, à l’exception de thème de (gentils) sorciers alchimistes marque des existences plus sombres liées aux acides et aux poisons…

Mais toutes les étoiles sont avant tout des possibilités plus larges de se transformer et de devenir créateur de sa propre vie…

 

20 novembre, 2008 à 8:29 | Commentaires (2) | Permalien


Qu’est-ce qu’un signe du zodiaque?

galaxie.gif

Voici une très jolie galaxie… emoticone

Et on se demande vraiment comment il se fait que des étoiles et leur mouvement aient un tel impact sur nous et notre quotidien…

C’est le grand mystère de l’astrologie…

Il y a aura bientôt une chronique sur Terra Femina sur ce thème des signes du zodiaque, sans rien dévoiler qui sera dit là-bas, sachez seulement que c’est un terreau énergétique qui irrigue toute notre vie et nous donne ainsi le sens de ce qui est « normal », de ce qui est souhaitable et de ce qu’on veut être.

Notre idéal est très naturellement en accord avec le signe qu’on est, et c’est très difficile de s’entendre avec quelqu’un qui serait complètement différent de nous.

Pourtant, attention car dans un thème, en plus du signe solaire, on a 9 planètes et souvent, elles sont placées dans d’autres signes que notre signe « zodiacal » ou « solaire » (c’est pareil Cool),  ceci nous permet quand même d’être attentif à des gens qui ne réagissent pas exactement comme nous.

On peut aussi penser que le signe solaire (jour de naissance) est comme un grand sac dans lequel on va mettre tous les autres paramètres astraux, et donc ils vont relativement disparaître au profit de cette impression d’unité : en même temps, quand on ouvre le sac, on trouve plein de choses différentes dedans, qui ne seront pas forcément les mêmes, même si vous avez un signe identique à celui de quelqu’un d’autre…

Tout cela pour dire que si le signe du zodiaque est essentiel dans un thème, il n’est pas non plus le seul élément à prendre en considération quand on analyse un caractère…

10 novembre, 2008 à 8:16 | Commentaires (0) | Permalien


Le coin des experts : retours et demi retours des noeuds…

Test de vérité…

Si vous avez entendu parler de l’importance de l’axe des noeuds lunaires (ou dit « du dragon ») dans un thème astral, vous aurez sans doute été frappés du nombre d’évènements remarquables ayant lieu environ tous les 9 ans, et marquant ce qu’on appelle le « demi retour » (inversion des noeuds sur leur position natale) ou « retour » des noeuds (positionnement identique au natal)

Ce sont des moments dans une vie où il s’agit d’exercer un oeil attentif, lucide et impitoyablement scrutateur sur soi-même Innocent… Nous ne sommes plus au stade de constructions intellectuelles ni de suppositions : les faits parlent.

 

Avez- vous des évènements positifs, immédiatement fructueux et heureux, ou au contraire avez-vous le sentiment d’une longue période où les ennuis s’ajoutent?

Dans un cas comme dans l’autre, soyez basique et interrogez-vous : si vous êtes dans la première catégorie, même si vous ne comprenez pas pourquoi, sachez que vous êtes dans une direction de vie qui est, somme toute, la bonne.

Et si vous êtes dans la seconde, changez tout avant que la vie ne vous change tout par ses moyens propres qui sont rarement empreints de douceur…

Cette jolie phrase de Graham Greene exprime très bien l’espoir que l’on peut porter en soi même quand un contexte est plus difficile qu’on ne souhaiterait :

« Il y a toujours un moment quand on ne s’y attend pas où une porte s’ouvre et laisse entrer l’avenir »

Il faut juste tourner la tête…

10 novembre, 2008 à 8:04 | Commentaires (0) | Permalien


Sagesse japonaise…

« un seul jour vaut plus à lui seul qu’une montagne d’or. Si vous haïssez la mort, il faut aimer la vie » Urabe Kenko, Tsurezuregusa

Nous sommes nombreux aujourd’hui à nous référer au zen, forme bouddhiste propre au Japon. Il est très important de le comprendre à travers son approche du temps : l’instant EST éternité. Or on retrouve la même analyse en astrologie…

- L’instant est un commencement absolu potentiel : vous avez agi jusqu’à maintenant d’une manière x, vous pouvez décider d’entamer une autre histoire qui racontera qui vous êtes et votre vie autrement.

- L’instant installe dans l’éternité et nous fait échapper au déroulement temporel : ce qui nous épuise, ce n’est pas la répétition des tâches, ni le côté morne de notre existence, c’est l’absence de sens et la sensation d’enfermement qu’on y associe inconsciemment : au lieu de vivre chaque chose pour ce qu’elle est, on espère toujours fuir le moment présent pour atteindre des refuges imaginaires qui briseront le cours réel de notre vie.

Or, aucune vacances, aucune princesse ni prince charmant, aucune rencontre fabuleuse ni proposition professionnelle incroyable ne nous délivreront de la charge « temporelle » qu’est notre vie : ce que ça signifie, c’est que le moment d’être heureux ne vient pas avec le but mais dans le chemin qui y mène, qui est justement la consitution de ce but.

C’est maintenant qu’il faut aimer notre vie, dans toute sa banalité, le message du zen nous révèle que c’est dans son coeur et sa répétition que l’éternité nous fait signe pour nous attirer au delà du temps.

 L’instant, enfin, est le seul temps dont on peut faire usage, il nous pèse par comparaison, par anticipation, par regret de tout ce qu’il n’est pas. L’accepter, c’est trouver la liberté.

Ce retournement intérieur du regard est justement mis en oeuvre par le zen qui nous travaille sur le dépouillement extérieur et nous ramène à notre intériorité.

L’astrologie a la même approche : se recentrer sur qui on est pour mieux s’ancrer dans notre vie et ne plus être le jouet des évènements extérieurs…

Ainsi, l’astrologie bien comprise est un réel chemin de sagesse et de transformation de soi… Langue

Pensez y la prochaine fois que faire la lessive vous semble banal…

10 novembre, 2008 à 7:53 | Commentaires (3) | Permalien


Sagesses d’ailleurs…

En japonais, il y a un caractère dont il n’y pas d’équivalent en Français mais qui sera très évocateur aux astrologues que nous sommes…

C’est par l’intéraction du « in », l’origine immédiate et de « en » l’origine indirecte que les choses arrivent à l’existence.

Nous pourrions comparer cela à un thème natal (le « in ») et aux évenements astraux qu’il connaît (le « en ») qui fait que les promesses d’une nativité se réalisent au fur et à mesure de l’existence.

Ce mot japonais « en » signifie que si quelque chose n’est pas pré-relié dans une vie, on pourra le frôler sans que rien ne se passe : si c’est quelqu’un, on n’entrera jamais en relation avec lui, si c’est quelque chose, on n’arrivera jamais à l’obtenir.

Au contraire, si le « en » relie deux choses, alors quoiqu’il se passe, ils se retrouveront, cela ramène à une sorte de notion chrétienne de prédestination, mais la vision japonaise met cela plus au niveau d’un champ de forces à la fois concret et spirituel…

La pré-existence de ce lien qui nous unit en fait à ce qui est essentiel pour nous est précisément ce qu’on appelle d’un mot inquiétant qui est la destinée.

emoticone et si vous voulez en savoir plus sur ce thème, allez donc lire un manga incroyable qui s’appelle KIMI WA PET  et qui en fait, n’a rien de très sage Embarasse

5 novembre, 2008 à 10:06 | Commentaires (0) | Permalien


Méditation sur les éléments en astrologie…

Les éléments sont issus d’une même énergie mais à des états différents de concrétisation… Il faut imaginer un même élément (par exemple appelé ETHER) qui se déplacerait à des vitesses différents, créant des réalités que l’oeil humain perçoit comme dissemblables, mais qui sont au fond dans un système de circulation réciproque…

L’eau est la moins dense des quatre élements car elle a besoin d’un contenant pour avoir une forme

On peut comprendre ainsi que les signes d’eau soient à la fois très sensibles et complètement changeants dans leur intériorité émotionnelle, au fond incapables d’être au clair sur ce qu’ils sentent…

La Terre donne aux énergies une substance solide

C’est pour cela qu’en astrologie, elle semble la plus fiable de toutes les énergies, c’est sur elle et à partir d’elle qu’on batit.

Le Feu peut être vu mais pas saisi

C’est pour cela que cet élément définit l’avenir, dans sa force attirante, et il sert aussi à la transformation des différents éléments, comme un processus à la fois de croissance (soleil = chaleur et lumière) et de cuisson (qui permet de donner à un élément sa nature une fois accélérée). Ainsi, le feut sert-il à avoir une prise sur le présent et à lui donner sa forme avenir.

L’air n’est perçu que par son effet

C’est ainsi que les signes d’air sont dans un projet, une mouvance et une interaction qui les définit prioritairement. Pour eux, rien ne peut être fait « seul », la relation est première… comme le reflet saisi dans un miroir

4 novembre, 2008 à 21:33 | Commentaires (0) | Permalien


Vénus et l’argent

La Planète Vénus est connue pour ce qu’elle révèle dans la vie amoureuse d’un individu.

Pour une femme, elle sera une recherche de sécurité à la fois matérielle et affective, donc de ce fait, presque sa façon de sentir l’amour…

Pour un homme, elle sera d’abord son image « idéale » de la femme qu’il veut rencontrer, mais également sa façon d’appréhender la vie quotidienne et les facilités qu’elle offre.

Mais pour les uns comme pour les autres, Vénus montre le passage d’une sécurité matérielle au rapport direct avec l’argent qu’on peut déduire chez un individu.

Négativement, il faut comprendre l’argent (et donc son image dans le thème, Vénus) comme un « raccourci », c’est la façon d’obtenir un « supplément d’être » comme disent les poètes, sans avoir à parcourir le chemin de travail et d’effort nécessaire. L’argent est une forme d’agent compensateur qui prétend nous dire que la vigilance et l’attention ne sont pas nécessaires. L’argent est ainsi « l’apparence » de tout ce qu’on peut souhaiter.

Positivement, Vénus montre l’idéal matériel, d’harmonie et de douceur à laquelle un individu veut arriver. Il faudra regarder Mars pour voir quelle énergie il mettra dans la réalisation de son but. L’un et l’autre permettent donc de voir la force rassemblée dans une personne pour réaliser ses rêves, ou ses espoirs…

Vénus et l’argent dans les signes

Bélier : Peur de manquer, capacité à se mettre en jeu pour réussir matériellement, mais difficile d’avoir confiance en l’avenir.

Taureau : L’argent est une évidence, de même que l’air qu’on respire, la personne a naturellement les pieds sur terre et sait voir où est son intérêt et sa stabilité qui lui semble le juste choix en toutes choses.

Gémeaux : L’argent est un jeu, il faut en avoir pour le dépenser, beaucoup… Les investissements ne sont jamais une priorité.

Cancer :  ll y a souvent une perspective patrimoniale dans ce genre de nativités : la personne aime posséder des choses, au-delà de leur valeur, elle cherche à y retrouver le gage d’une lignée et la garantie du maintient de son univers par la suite, dans l’avenir.

Lion : L’argent est le symbole solaire d’une réussite, les natifs possédant cette position sont fiers de ce qu’ils ont réussi à obtenir sur ce plan ou dans le cas contraire, en conçoivent une grande amertume.

Vierge : Vierge folle, vierge sage, la parabole biblique bien connue vient éclairer les crises d’économie intense alternant avec des crises de dépenses sans plus rien compter que connaissent les natifs ayant cette position dans leur ciel… Mais attention le plus souvent, la crainte de ne pas avoir assez, les pousse plutôt vers une expansion continue sur des bases incroyablement solides, ce n’est que cette certitude acquise qu’ils se lanceront dans le monde des folles dépenses…

Balance : L’argent sert à avoir la juste posture sociale, il est agréable car il donne des facilités, et il vient souvent (aussi) du conjoint. En tout cas, le mariage permet d’améliorer la situation de base de la personne.

Scorpion : L’argent compte énormément mais pour le pouvoir ou la force qu’il donne, on est directement dans le souci de son emploi et de son aura

Sagittaire : Rien ne sera fait en dépit d’un idéal, ou de principes qui régentent tout dans la façon dont la personne appréhende la vie matérielle. Mais la réussite financière correspond assez naturellement à l’idée que la personne se fait de son expansion personnelle.

Capricorne : La réussite matérielle est très importante car elle donne à la fois la sécurité et la garantie qu’on a une prise sur le monde environnant.

Verseau : Une indifférence apparente mais tous les moyens sont mis en oeuvre quand il s’agit de ne pas manquer de fonds pour un projet. Ceci dit, la personne peut vivre de peu si elle se sent bien dans sa peau.

Poissons : La vie matérielle doit être fluide et abondante, la personne déteste avoir à y penser, elle peut se retrouver sans rien si elle ne réfléchit pas du tout aux conséquences de ses actes.

3 novembre, 2008 à 15:10 | Commentaires (0) | Permalien


Les planètes pour enfants…

Un très grand MERCI Sourire à Helga qui a écrit ce très joli texte pour expliquer l’astrologie à sa fille… et qui nous en fait cadeau pour le blog.

Et j’ai trouvé cette introduction très riche…

« food for thought… »

Les planètes pour enfants... dans Signes du zodiaque et secrets de planètes... doc lesplanetespourenfants.doc

 

2 novembre, 2008 à 22:02 | Commentaires (3) | Permalien


pour ceux qui n’y connaissent rien… mais qui ont envie de tout savoir

Voici un article que j’avais fait pour mes élèves débutants…

pour ceux qui n'y connaissent rien... mais qui ont envie de tout savoir doc fichepourlesdbutantsenastrologie.doc

 

 

2 novembre, 2008 à 10:47 | Commentaires (1) | Permalien


info pratiques

Reprenant cette idée phare de François Garagnon (qui c’est?) :

« L’avenir appartient à ceux qui neutralisent tout sentiment d’impuissance et qui se donnent sans cesse de nouveaux défis… »

J’ai en projet de mettre un post chaque jour sur le blog, donc allez voir dans les catégories, vous allez trouver de plus en plus d’articles archivés…

Et voici une autre pensée qui m’a bien plu, tirée de « être soi-même, un jour à la fois » :

« Pour progresser, il ne suffit pas de vouloir agir, il faut d’abord savoir en quel sens agir… »

Sans doute, est-ce la grande utilité de l’astrologie de nous donner une direction qui nous donne des pistes pour être plus heureux…

 

2 novembre, 2008 à 10:43 | Commentaires (2) | Permalien


1...5556575859