L’astrologie au service du développement personnel

» Catégorie : débutants en astrologie…


le signe du Cancer, test….

Commentaires » 2

le signe du Cancer, test.... zodiaque_amiens_04-300x249

Un vrai cancer est quelqu’un

  1. Qui a une capacité de recentrement sur ses valeurs et ses certitudes
  2. Qui fait passer son clan et ses proches avant toute chose
  3. Qui est très traditionnel

Un Cancer/lion est quelqu’un

  1. Qui est capable de passer par-dessus lui-même pour incarner un idéal mais qui revient ensuite à ses habitudes passées. En clair, courageux ponctuel + actions d’éclat mais casanier
  2. Qui pense avant tout qu’il est CHEF de son clan
  3. Qui est traditionnel seulement quand ça l’arrange…

Un vrai cancer (Vrai ou Faux)

1)      Peut être un grand homme d’état

2)      Peut être un conteur pour enfant

3)      Est plus facilement cyclothymique qu’un autre signe du zodiaque (à cause du lien avec la lune)

Réponse demain…

un vrai gémeaux?

Commentaires » 0

un vrai gémeaux?  gemeaux-300x263

Un vrai gémeaux est quelqu’un qui

1)      N’aime pas les contraintes (surtout celles qu’on lui impose)

2)      A besoin de contacts et de relations

3)      A besoin de sentir libre

4)      Est allergique au principe même de la répétition

Si vous êtes un gémeaux avec un maximum de planètes en cancer

1)      Vous aurez plus de capacité à supporter les contraintes, à condition qu’elles soient familiales, ça vous rendra plus traditionnel

2)      Vous aimerez modérément les relations nouvelles

3)      Aimerez vous sentir libre… mais pour vous enfermer dans votre monde

4)      Apprécierez certains rites

Si vous êtes un Gémeaux avec un maximum de planètes en taureau

1)      Vous vous tiendrez à toutes les contraintes que vous avez acceptées

2)      N’aimerez pas à priori trop de relations, sinon celles qui servent votre carnet d’adresse

3)      Aurez surtout besoin de ne pas sentir les autres libre (tout en le restant vous-même)

4)      Aimerez vos petites habitudes et ne pas être dérangé

En fait, un signe du zodiaque est représenté par le soleil et celui-ci est souvent entouré des planètes rapides : vénus, mars et mercure, ce sont ces trois là qui créent une tonalité (c’est-à-dire une modulation sur votre signe du zodiaque) et vous donnera ainsi l’impression d’appartenir à un signe plutôt qu’à un autre 

le taureau… test

Commentaires » 0

le taureau... test taureau4

Un vrai taureau est un taureau

  1. qui édifie pas à pas ses solutions devant les difficultés
  2. n’aime pas les conseils extérieurs
  3. a besoin de beaucoup dormir
  4. n’aime pas changer ses plans
  5. a de gros besoins physiques (dormir manger et… le reste)

Si vous êtes plutôt un taureau/ bélier

  1. vous alternez le fait de foncer et de vous bloquer devant l’obstacle
  2. vous n’aimez pas les conseils parce que vous aimez prendre le commandement
  3. vous détestez surtout vous lever le matin et la régularité des cycles de sommeil (dodo 9h ce n’est pas pour vous)
  4. n’aime que changer ses plans, pourvu qu’il le décide lui-même
  5. a des besoins physiques forts mais est aussi capable de se passer de tout si c’est nécessaire (très orgueilleux sur ce point, ce qui lui donne du courage)

L’important quand on est d’un signe du zodiaque, c’est de se respecter pour ce qu’on est et de ne pas essayer de se changer à tout prix. On ne peut pas devenir autre que ce qu’on est, on ne peut que devenir la perfection de ce qu’on est.

Il faut comprendre qu’un signe du zodiaque est avant tout un prisme par lequel on voit le monde…

test Belier ou Belier Poissons???

Commentaires » 0

La question qui se pose souvent quand on est d’un signe du zodiaque est de se demander si on est vraiment de ce signe… il y a quelques indices qui ne trompent pas…

Si vous êtes un vrai BELIER,

devant une difficulté :

1-      vous foncez avec courage mais sans réfléchir et vous vous retrouvez ensuite dans des situations complexes

Devant un voyage un peu dangereux

2- vous n’anticipez pas ce dont vous avez besoin pour faire le voyage mais vous vous débrouillez pour tout récupérer en route

Devant quelque chose d’infamant :

3- vous partez dégouté et vous jurez qu’on ne vous corrompra pas

Si vous tombez amoureux :

4. vous déclarez votre flamme en un quart d’heure en composant des élégies d’amour (tout en vous disant que vous n’avez aucune chance)

5. vous allez chercher votre belle même si elle est enfermée dans un château du moyen âge…

Si vous êtes un BELIER POISSONS :

  1. Vous avez tellement d’émotions que ça vous bloque, mais vous finissez par vous lancer quand même
  2. Vous vous faites des amis en route qui vous aident et vous pensez à vous installer ailleurs
  3. Vous comprenez ceux qui ont pu se laisser tenter mais vous leur pardonnez
  4. Vous souffrez beaucoup avant de déclarer quand même votre flamme
  5. Vous renoncez à aller chercher la belle mais vous vous suicidez…

En fait, dans un thème astral, on peut naître d’un signe et avoir une majorité de planètes dans le signe précédent, si on ne connait pas grand-chose à l’astrologie, un bélier peut se reconnaitre en bélier pur ou en bélier poissons grâce à ce test…

Maison 12 et épreuves de vie

Commentaires » 0

Maison 12 et épreuves de vie dans Signes du zodiaque et secrets de planètes... Maison-12

La maison 12 fait couler beaucoup d’encre aux astrologues. La notion d’ « épreuve » si elle est réelle, puisque peu ou prou, nous y sommes tous confrontés, est admissible dans la vie mais pas sur le papier, de manière théorique. Il faut comprendre qu’avec la maison 12, nous sortons de la vie réelle, normale, d’une temporalité où les choses sont logiques ou normées par un planning. Nous sommes dans un autre espace temps qui a ses propres règles et que nous ns pouvons pas soumettre, mais auxquels nous devons nous soumettre… Cette notion de dépendance et même d’obéissance à quelque chose qui nous dépasse est difficile à admettre pour notre mentalité d’hommes et de femmes du 21ème siècle, habitués que nous sommes à ce que tout vienne somme toute, à notre manière. C’est en voulant faire rentrer le temps de la maison 12 (temps du questionnement sur soi et le sens de la vie, temps de découverte et de voyage, temps spirituel ou temps de maladie, de dépression ou de chagrin pour nous ou nos proches) dans un temps à nouveau assimilable à notre existence « précédente » que nous nous nous confrontons à des blocages.

La question qui se pose, c’est que toutes ces césures artificielles du temps qui est l’organisation structurelle même de nos vies, et souvent notre colonne vertébrale, est en réalité une bulle parfaitement arbitraire sur nos besoins réels ou le rythme profond de nos vies. Confrontés à ce qui n’y rentre pas, nous rentrons en lutte, et souvent, perdons. Au fond, nous devrions voir le temps d’épreuves, qui est un temps qui nous casse ou nous suspend dans notre structuration précédente, comme une occasion pour élaguer ce qui n’est plus convenable, ou adapté et nous rapprocher de notre nature essentielle. C’est la vie elle-même qui contient ce processus de lâcher prise, de déprise intérieure qui permet de ne pas en rester à ce qui a précédé.

La maison 12, symboliquement parlant, est une variante sur la philosophie bouddhiste du changement qui nous rappelle que celui-ci est inhérent à la vie et qu’il faudrait toujours avoir quelque part en mémoire que la vie se transforme sans cesse, ce à quoi nous opposons en général, une résistance farouche. La réalité est souvent que si on ne décide pas soi-même d’initier des transformations, c’est la vie qui nous y invitera, avec un certain effet de surprise…

ce qu’il ne faut jamais oublier, c’est que l’organisation qui resurgit après la transformation sera plus en accord avec nous-même, et porteuse d’une énergie de vie incroyable…

le corps : champ de bataille de nos conflits intérieurs…

Commentaires » 2

le corps : champ de bataille de nos conflits intérieurs... dans sagesses et équilibre de vie corps-230x300

Chacun de nous a un corps

Ou

Chacun de nous est un corps

La première question que vous devez vous poser si vous êtes en guerre contre votre corps (il est trop gros, trop maigre, trop petit, trop grand, trop laid, trop transpirant, trop fatigué etc…) est de savoir si vous « êtes » votre corps, ou si vous « avez » un corps. Les plus forts conflits viennent d’une distance entre nous (un pur esprit) et notre corps, qui ne serait pas conforme à nos vœux. Nous voulons un corps qui corresponde à nos critères, sauf que ces critères ne lui pré existaient pas. En général, on s’incarne avant de commencer à penser à ce qu’on attend mentalement d’un corps idéal. Il reste qu’à chaque étape intermédiaire de notre vie, on s’en prend à notre corps comme si c’était lui le fautif de notre désarroi.

La première leçon à retenir est que notre corps « est » nous-mêmes (et quelles que soient nos croyances). Pour le temps de cette existence, il est le support de notre être et nous devons en prendre soin (comme un temple sacré disent les hindous). La seconde leçon est que le corps exprime quelque chose qui n’est pas forcément en accord avec nos critères (ou avec la mode) et dont pourtant, il va nous falloir tenir compte. Il ne s’agit pas de le transformer à tout prix, il s’agit de voir ce qu’il manifeste par ce qu’il est. L’inversion de perspective est indispensable : ainsi, si vous êtes quelqu’un de très facilement fatigué, c’est que quelque chose ne vous convient pas dans votre vie, qui peut être votre manière de penser, votre rythme, votre alimentation, etc, à vous de mener l’enquête… mais le fait est que votre corps s’il est anormalement fatigué a besoin qu’on écoute ses signaux.

La troisième leçon à retenir est que ce n’est pas votre corps qui définira votre but de vie. Mais que pourtant, il doit être pris en compte dans vos choix.

Le corps est la « partie visible » de notre individualité, alors que l’esprit, nos croyances, nos certitudes, nos volontés, se cache ailleurs… partie visible = partie exposée au monde extérieur, et donc au jugement. Si vous êtes sur de vous dans votre corps, vous le serez dans votre tête. Mais le travail à accomplir est souvent de vous mettre en accord avec ce qu’il manifeste au lieu de vouloir vous conformer à des critères extérieurs…

Dans le thème, la Lune exprime non pas le corps, mais notre rapport à notre corps. Ce qui montre bien que la réalité d’une chose est moins importante pour une personnalité que la perception qu’elle en a.

petite voix interieure

Commentaires » 0

petite voix interieure dans sagesses et équilibre de vie petite-voix-300x196

Suivre sa petite voix intérieure est un conseil qu’on trouve souvent dans les livres de développement personnel et qui en général, laisse (en tout cas c’est ma situation) assez perplexe… qu’est-ce que cela signifie ? Qu’il faut écouter nos impulsions, nos impressions, nos rancoeurs ? parce qu’au-delà de ce qui « politiquement correct », tout le monde a expérimenté le fait qu’on en veut terriblement à tante Berthe qui nous a pourri notre samedi ou à Romuald qui nous a planté après avoir promis de nous véhiculer chez Ikea… en réalité, l’astrologie peut nus éclairer sur ce point : il s’agit de se reconnecter à nous-mêmes. Et de ne pas faire taire nos besoins profonds : aime-t-on la vie en ville ? et va-t-on à la campagne parce que c’est bon pour la santé ? il est fort probable qu’on déprime sans qu’on assigne clairement la cause (pourtant évidente) de notre malaise. En fait, écouter la voix de sa conscience revient à ne pas agir contre soi et nos envies profondes. Oui, on peut sacrifier un samedi à aller chez les cousins Simon mais pas chaque week end de l’année si on n’a rien à leur dire. Il faut savoir se lire et se décrypter, si on ressent un malaise récurrent à la suite d’une rencontre, d’une obligation, peut-être serait-il souhaitable de ne pas se contraindre inutilement, au nom d’impératifs qui au fond, ne satisfont personne.

Par ou commencer dans un thème astral …

Commentaires » 0

zodiaque.jpg

Quand on commence d’étudier l’astrologie, une grande question revient sans cesse : par où commencer dans un thème et comment faire pour y voir clair au milieu de cet enchevêtrement d’aspects, de planètes et de maison… ? La bonne manière de faire est d’abord de garder en mémoire la règle selon laquelle chaque « famille » de symbole aura son utilité (qui n’est pas la même qu’une autre). Ainsi, les signes servent comme terreau énergétique, c’est-à-dire que c’est une qualité d’énergie, d’intelligence et de vie qui lui est propre. Les Planètes sont les personnages du film, ce sont eux qui prennent la parole et qui décident, qui ressentent et qui vivent concrètement notre vie. Nous sommes ainsi faits d’une multitude qui n’est pas forcément harmonisée, et une de nos plus importantes gageures est de se demander comment faire pour faire aller ensemble toutes les différences, divergences que nous portons en nous-mêmes. Enfin, les maisons signalent où la planète va faire son expérience du monde et dans quel domaine concret elles vont la vivre.

On a deux manières d’aborder l’astrologie, soit on essaie de se diriger vers une « science » prévisionnelle où on veut maitriser le monde extérieur, soit on essaie de comprendre quel est le potentiel qu’on a avec nous-mêmes (nos dix planètes) pour essayer de voir comment maîtriser le monde extérieur. Evidemment, il est toujours plus tentant quand on est dans une voiture lancée à grande vitesse d’essayer de récupérer le volant, au lieu de simplement se contenter de regarder par le pare brise pour voir s’il y a des obstacles !!!

Astrologie et réincarnation?

Commentaires » 1

samsara.jpg

La « croyance » en la réincarnation est-elle nécessaire pour aborder l’astrologie ? Voilà une question qui revient beaucoup. En fait, aucune « croyance » n’est nécessaire en astrologie, puisque c’est seulement une sorte de fait expérimental, on teste et on voit si ce que l’astrologue qui est en face de vous, vous dit quelque chose qui ressemble à votre personnalité et aux difficultés très précises et concrètes que vous rencontrez. Il reste qu’un thème astrologique demeure quelque chose d’incroyable, comment cela se fait il que quelque part dans le Ciel, soit écrit ce qu’on est ? C’est une sorte de mystère, au sens où c’est incompréhensible de manière rationnelle (et croyez moi pourtant j’ai essayé de m’y atteler). L’autre réalité tout à fait stupéfiante, c’est qu’un bébé qui naît, naît avec son caractère en entier, avec ce qu’il est, ce qu’il va percevoir et sentir, et les grandes étapes de son existence. Qu’une chose pareille soit possible, avec un tel écart entre les gens qui naissent, de telles injustices parfois et de grandes disparités au sein de même famille, laisse songeur. A vrai dire, on a souvent l’impression devant un thème astral, d’avoir le dernier épisode d’une histoire dont on n’a pas vu les précédents actes. On a effectivement souvent la sensation d’être devant des conséquences, maintenant la question de savoir d’où viennent ces conséquences, ces traits de caractère très affirmés et des facilités déconcertantes, alors que d’autres sont pris dans des peurs et dans des chemins de vie beaucoup plus difficiles, cette question reste en suspens.

Je considère la réincarnation comme une hypothèse parmi d’autres : nous sommes une personnalité qui aurait une histoire, mais pas au sens où nous aurions été quelqu’un qui viendrait, avec le même caractère, simplement continuer un jeu de rôle, c’est un peu comme si l’agrégat d’énergie que nous sommes rassemblait des morceaux épars dont nous essayons de refaire l’harmonie. L’important en tout cas, c’est de mettre l’accent sur l’unicité de qui nous sommes, la manière qu’on a de vivre et de progresser dans le monde, peut sembler proche de celles d’autres, mais est en réalité radicalement unique. C’est cette unicité sur laquelle il faut se fonder pour parvenir à comprendre la réalité d’un thème astrologique

saturne et l’attente

Commentaires » 0

alchimie.jpgSe dire que « tout arrive à son heure » est souvent extrêmement perturbant quand on attend quelque chose qui ne se produit pas comme on le souhaite et quand on le souhaite. En astrologie (comme dans la philosophie de Hegel) on pourrait que le « temps est la forme de notre conscience ». Ce que cela veut dire, c’est que les choses adviennent quand on a intégré la leçon que la vie voulait nous apprendre par le fait que la durée s’est imiscée dans notre plan.

On change. c’est un constat qu’on fait tous, mais qui n’est pas forcément le constat d’un échec. C’est le constat que certaines choses doivent venir à leur heure, c’est-à-dire à une heure où on sera différent : plus construit, plus accompli, peut-être plus certain de ce qu’on veut et de la manière dont on le veut. Attendre nous change, le temps raffermit ou au contraire disloque notre désir, il nous fait aussi découvrir comment on peut se lasser de certaines choses avant même de les avoir. ou au contraire, les regarder de manière infiniment plus critique qu’on n’aurait cru le faire auparavant.

Le temps a ainsi une importance « pédagogique », et saturne, dans notre thème natal joue exactement ce rôle (qu’il faut le dire, on maudit souvent) : il nous fait mûrir en attendant quelque chose. et lorsque le dénouement arrive enfin, on doit découvrir qu’on n’est plus la personne qui a concçu le désir seulement, mais aussi celle qui a accepté de se transformer dans l’attente. la manière de bloquer les choses, c’est d’essayer de demeurer tel qu’on est, en dépit du temps qui passe. Il faut accepter le travail du temps (et donc de Saturne sur nous) pour dénouer plus rapidement les étapes de vie. Saturne est ainsi aussi une planète qui nous force à accepter nos limites, et notre impuissance. On lance une graine en terre, mais le jour suivant, rien n’en est sorti, et il faudra des années avant qu’elle donne le chêne qu’on souhaitait. Saturne nous apprend la patience, mais cette patience doit être active et non pas subie, elle doit nous aider à construire notre personnalité de demain, et faire qu’on admette le pari de savoir si oui ou non, demain, nous serons toujours fidèle à notre désir d’hier.

12345...17