L’astrologie au service du développement personnel

» Catégorie : experts en astrologie


différents zodiaques?

Commentaires » 0

decan.jpg

Il existe différentes chapelles d’astrologie. Mais dans la communauté des astrologues, vous trouverez une césure fondamentale entre les astrologues sidéralistes et les tropicalistes : en fait, ils se distinguent par l’utilisation d’un zodiaque qui n‘est pas le même. Les Tropicalistes utilisent le zodiaque tropique, c’est le plus connu du grand pulbic : votre signe du zodiaque en vient.   

Ce zodiaque prend pour point de départ une bande zodiacale idéale qui était dans un alignement « parfait » à l’an zéro. Ce zodiaque est purement symbolique, il n’existe pas e réalité : il est une construction de l’astrologie. 

C’est cette pratique qui fait que les astronomes ne prennent pas au sérieux les astrologues tropcalistes. Mais leur critique ne vaut pas pour les sidéralistes qui utilisent bel et bien les étoiles telles qu’on les voit dans le ciel. Ce zodiaque qui se déplace d’1 degré tous les 72 ans avec le progression du point vernal est accordé aux évolutions réelles du Ciel. 

En fait, l’un et l’autre zodiaque ont leur légitimité, d’un point de vue psychologique, vous ne trouverez pas plus exact que le zodiaque tropique, et d’un point de vue évènementiel et prévisionnel, il est presque impossible de fonctionner sans le zodiaque sidéral. 

 

dignités et débilités en astrologie

Commentaires » 0

astrologie2.jpg

Tout le monde connaît de nom ce qu’on appelle « les dignités » en astrologie : une dignité est une position de la planète dans le zodiaque qui fait qu’elle est amplifiée ou diminuée, mais avant tout spécifiée

Une planète en Maîtrise dirige le signe et s’y trouve dans un territoire connu où elle est complètement en accord avec elle-même. 

Donnons pour exemple, la planète Mars en Bélier : on a même souvent l’impression qu’il y a une adéquation exacte entre le signe et la planète, ce qui n’est pas juste car la planète est active alors que le signe n’est qu’un territoire passif dans lequel celle-ci est, comme un arbre, plantée. 

Une planète en Exil est dans un milieu qui lui est contraire et qui édifie même des règles à contrario exact de ce qu’elle a comme valeur : ainsi, Mars en Balance est comme un adolescent rebelle dans un univers policé. 

Une planète en exaltation est comme affolée par un surcroît de puissance et elle entre en possession de données qui ne sont pas normalement les siennes, ainsi Mars en Capricorne devient mûre, réfléchie dans ses buts et acquiert une vraie secondarité de regard. 

Une planète en chute est dans un lieu où elle se sent amoindrie et privée de toute marge d’action, ainsi Mars en Cancer se sent prise au piège dans un milieu étriqué, qu’elle ne contrôle pas et surtout constamment ramenée en arrière, vers le passé, alors que mars est la planète du présent. 

météo astrale…

Commentaires » 0

meteo.gif

L’astrologie a toujours vécu une grande histoire d’amour avec la météo… 

A l’époque babylonienne, on se servait énormément des données astrologiques pour prévoir les crues, les tremblements de terre, les années de sécheresse : l’équilibre d’une région reposait sur son agriculture. Les révoltes venaient souvent de la famine des peuplades, donc l’astrologue royal ou le prêtre mage qui s’occupait de ces spécialités devait prédire le temps. 

On voyait s’adjoindre beaucoup d’autres paramètres pour faire des présages : la hauteur de vol des oiseaux migrateurs, les phases de la lune, la position de certaines plantes annuelles sur le sol (qui dépendait du degré d’ensoleillement attendu l’année suivante ou de la dureté de l’hiver à venir)… 

  

Aujourd’hui, l’astrologie est aussi une météo : on voit que certaines périodes sont favorables à certains choix et d’autres pas du tout. Il faut attendre la fin d’un transit planétaire ou un changement du à une nouvelle RS (chaque année le climat est différent à partir de l’anniversaire d’un individu) donc on a bien retrouvé les mêmes notions que dans l’antiquité, mais à un niveau plus psychologique… 

 

être amoureux en lilith

Commentaires » 0

lilith.jpg

Voici l’ange du mal qui plane sur nos vies

Lilith ou lune noire vraie en terme astrologique est un des points les plus étonnants de notre nativité : à la fois castratrice et voleuse de vie, elle devient la proie de tous nos désirs parce qu’elle nous laisse entrevoir un état de fusion et de similitude profonde avec quelqu’un. Dans le registre amoureux, elle est le coup de foudre, la première fois, elle nous met dans un état intérieur où, comme en ralenti, on voit la vie se dérouler tout à coup de manière parfaite… 

Ce qu’on a toujours voulu est en train de se produire. Et rien ne change cette première impression, les chaos, les mésententes, les folies, les paniques : on a le sentiment avec une personne d’avoir été parfaitement en osmose. 

La lilith nous parle d’un paradis perdu, elle nous en donne la trace d’un moment, de long moments où tout était juste et où on se sentait en fait dans un havre et protégé. Cette fulgurance qui traverse nos vies nous donne le sentiment que tout le reste est terriblement fade. Et une fois aperçu, on ne veut plus qu’une chose, c’est le retrouver. 

Pourtant, comme dit la chanson : « et quand il croit serrer son bonheur, il le broie. Sa vie est un étrange et douloureux divorce… » 

Plus on s’en approche, plus les crises se multiplient pour nous laisser en fin de compte la nostalgie d’un état qui n’a jamais été ce qu’on croyait mais dont on garde uniquement le regret, comme quelque chose d’enfui. 

Cette force dans notre thème nous avale et nous coupe de nous-même, elle nous éloigne de qui on aime. 

Comment sortir de la Lilith ? La première chose, c’est qu’il faut le vouloir et arrêter de se dire qu’il y a là, dans cette recherche quelque chose de fascinant et de rare qui va nous sauver. 

D’une certaine manière, il faut se dire qu’à un certain moment, on préfère une personne et la relation réelle qu’on a avec elle à notre rêve ébloui mais irréel. 

 

Entente entre signes

Commentaires » 0

elements.jpg

Stephen Arroyo développe une idée très intéressante dans son livre : L’astrologie et les éléments : ce ne sont pas les signes qui sont ou non compatibles, ce sont bel et bien les éléments… Arrêtons nous un moment sur cette idée : 

Le FEU  est fondamentalement actif, dynamique, propulsif : les personnalités ayant beaucoup de feu auront besoin d’action et que les choses bougent et changent 

L’AIR est curieux de tout, mais n’est pas constant, il n’a pas de projet : il se met dans les projets des autres 

Rien qu’avec ces données, on comprend pourquoi un gémeau et un bélier s’agace mutuellement : pourquoi vouloir à tout prix réussir quelque chose, si autre chose peut être aussi passionnant… 

Le signe d’air ne va pas apprécier l’enthousiasme quelquefois immature d’un signe de feu 

  

L’EAU sera magnétique et attendra : attendra quoi ? Le juste moment, le bon partenaire, la fusion des âmes… 

Le feu qui se trouve face à elle croit s’évanouir de tant de lenteur… 

Enfin, La TERRE si prudente à faire des plans, à les élaborer puis à les construire et les réaliser regardera les trois autres éléments avec l’inquiétude d’un enfant venant de construire un château de sable et se demandant si des garnements ne vont pas lui détruire… 

Ainsi, quand vous rencontrez quelqu’un, pensez déjà de façon simple à ce que vous savez des éléments en astrologie et dans la vie, vous y verrez très clair sur les relations humaines…. 

 

astrologie et bouddhisme

Commentaires » 0

horoscopotibe.jpg

  

Mars est l’énergie primordiale, à la fois énergie sexuelle qui permet la reproduction et la vie – et énergie structurelle qui donne le désir d’agir. Mercure la met en mouvement en lui donnant des buts, ceci permet de manifester une stabilité qui assure l’équilibre des désirs dans la vie mondaine (Vénus). Le karma intervient et nous donne un corps (la lune) L’espace (Jupiter) et le temps ( Saturne) organisent la création dans des limites sans lesquelles la création n’aboutirait qu’à l’éclatement. Toute cette activation énergétique se joue sur fond de conscience neutre incarnée (le soleil) qui fait que l’individu prend un visage précis. 

La création tout entière s’y reflète comme dans un miroir (d’où le lien avec le cosmos qu’on trouve dans chaque thème) Pour les bouddhistes, seule cette conscience a une réalité objective et toutes les autres énergies ne sont que des formes dérivées, instables, en perpétuelle transformation. 

 

Vénus et l’argent…

Commentaires » 0

vnus.jpg

Pourquoi les gens confondent-ils demande financière et demande affective ? 

Cela se voit aussi bien dans le fait d’avoir besoin de posséder des objets venant de la personne aimée, que de demander le mariage qui garantit la stabilité affective, certes, mais aussi financière d’une union. 

C’est en astrologie, la planète VENUS qui fait le lien entre les deux. 

D’abord, l’argent joue le rôle d’une protection

Quand on n’est pas capable d’être aimé, au moins, on est capable de gagner de l’argent. De plus, l’argent est extérieur, saisissable, quantifiable, pas l’affection. 

On sait que grâce à notre épouse ou à notre époux, on vit dans un pavillon très bien situé et faisant x douzaines de mètres carrés, et qu’il ou elle ramène de l’argent, mais qu’il nous aime du plus profond de son cœur, on en est moins sûr. C’est beaucoup moins évident… 

  

L’argent, ainsi, prend la place de la VALEUR qui fait que je crois pourvoir être aimé. 

A l’inverse, si je gagne de l’argent, je peux devenir aimable… 

  

En fait, le premier pas d’une prise de conscience sur la planète Vénus est que l’argent n’achète pas ce qu’on veut. 

Qu’est-ce qu’on veut ? 

Etre heureux, être aimé, se sentir bien tout le temps. 

L’argent aide (au moins pour le strict minimum) mais au fond ne change rien à savoir si on est aimé ou pas. 

  

Si on va plus loin, l’argent est l’expression matérielle de toutes les possibilités que nous donne la vie, SAUF qu’il apprendre à les transposer sur d’autres plans afin d(‘obtenir dans ces plans là, ce qu’on peut obtenir avec de l’argent dans le plan physique. 

  

Vénus est ainsi une planète qui exige une transposition pour prendre toute son ampleur. 

 

les anges des 4 éléments et l’astrologie

Commentaires » 0

angeadoration.jpg

Tout le monde connaît les 4 anges des éléments… 

En astrologie, on les connaît particulièrement parce qu’ils correspondent à la vision quaternaire du Thème : Signes d’eau, de feu, d’air et de terre. 

Prenons les séparément : 

Les bienfaits de l’ange de la TERRE se voit dans la STABILITE : tout ce qui est acquis peut servir de base à une construction. C’est donc le sens du temps qui est porté par la terre qui distingue en causes et conséquences tout ce qui se fait. 

Effectivement, rien de surprenant à cela, les signes de terre sont des êtres qui apprécient le concret et s’y déploient 

Les vertus de l’ange de l’AIR ont pour effet la PURETE. En fait, l’air instille le mouvement et la vitesse dans tout ce qu’on fait, ce qui permet une accélération continuelle et une transformation des acquis, le passé ne reste pas, il se modifie et devient ferment de l’avenir 

En astrologie, les signes d’air sont en effet connus pour leur idéalisme, quel que soit leur manière d’être propre par rapport à cela 

Les vertus de l’ange du FEU se manifestent par l’INTELLIGENCE. Le feu brûle tout et ne restent que des formes pures qui expriment une structure qui peut grandir sans entraves. 

En astrologie, les signes de feu signifient un dynamisme, on comprend donc la liaison entre ces deux qualités 

Les vertus de l’ange de l’EAU sont surprenantes, parce qu’en fait, elles témoignent de l’amour divin. Or, en astrologie, les signes d’eau montrent une perméabilité et une communion… vertu toute neptunienne. 

 

les mystères de l’astrologie

Commentaires » 0

mage.jpg

Tout astrologue est un jour confronté à un fait très troublant… 

Lorsqu’on se trouve face à la carte d’un bébé, on voit déjà les lignes précises de sa personnalités, les traumatismes qu’il endurera de ses parents et l’évolution de sa vie dans les grandes étapes qu’il aura à traverser. 

Ce fait est très troublant… si on réfléchit ! 

D’où vient l’âme qu’on a devant les yeux, et comment se fait-il que sa « destinée » soit écrite ? 

Les astrologues réagissent pour proportion égale de trois manières : 

1)      Ils supposent que c’est le hasard ou Dieu ou un système de génération spontanée des âmes qui fait, qu’un peu comme un jeu de courte paille, on tire une existence ou une autre. Ce qui est assez désespérant 

2)     Ils supposent que ce sont les générations antérieures, les paramètres sociaux et culturels qui façonnent l’âme : la génétique pour les données du caractère et l’histoire sociale pour les évènements. Ce qui signifierait en somme qu’on est déterminés à 100% de l’extérieur. 

3)     Enfin, certains astrologues valident l’hypothèse de la réincarnation : une âme vient sur terre en ayant eu d’autres expériences dont elle a gardé la marque et qui conditionne sa vie présente et donc la carte astrale sur laquelle on se déploie dans une existence définie dans l’espace et le temps 

  

L’astrologie est, à mon avis, une des plus grandes questions posée à l’origine des âmes et aux mystère de la vie et de la mort. Avec elle, on a l’impression d’un coin de voile qui se soulève… et nous révèle ses secrets

homme et femme de même signe?

Commentaires » 0

sexes.png

Une question qui se pose souvent est de savoir si un homme et une femme de même signe se ressemblent ou non ? 

En réalité, pas vraiment et c’est là qu’on comprend l’importance de la polarisation sexuelle. Si on considère le yin et le yang comme deux polarités complémentaires : l’une qui se concentre sur l’intérieur et sur le côté formateur et générateur de l’être et l’autre qui s’exprime davantage dans une extériorité et dans le fait de propulser son énergie hors de soi, alors on comprend mieux comment les signes du zodiaque peuvent réagir : 

Ainsi, une femme bélier sera plus facilement colérique et moins combative que son équivalent masculin… En revanche, là où le système prend un coup déterminant, c’est qu’aujourd’hui, les polarités féminines et masculines son inversées et également valorisées chez l’un et l’autre sexe : ainsi, un homme doux et sensible sera tout aussi reconnu et apprécié qu’une femme ayant de la poigne et des qualités de leader. 

Donc, si on fait un pas de plus, on se rend compte que la question de la polarisation sexuelle et de la différenciation d’attitudes qui s’ensuit est beaucoup plus lié à une question sociale et éducative que l’on ne croit. 

Avec l’ère du Verseau, il apparaît de plus en plus évident que l’on cherche une équivalence ou au moins une circulation réelle entre les particularités autrefois appartenant exclusivement à un sexe ou un autre. 

Et on retrouve là une des données essentielles de l’astrologie qui nous parle d’une personne globale faite de qualités disparates qui finit par donner une impression plus masculine ou féminine. 

Pour donner un exemple, si la question de la famille et du clan, la rêverie ou un aspect artiste domine chez un homme, on dira qu’il est plus YIN et si une femme est une combattante et une industrieuse souhaitant avant toute chose son indépendance, on dira que son énergie est plutôt YANG. Les autres qualités s’ordonneront à la hiérarchie qui s’est ainsi mise en place. 

 

1...345678