L’astrologie au service du développement personnel

Marx (suite)

Il est intéressant de voir que Marx a vécu dans la misère. Cette misère, d’après sa carte du Ciel, était son choix : Sa garantie qu’il ne se laissait pas corrompre par la société. Au fond, on peut se dire qu’il a repris le pouvoir sur sa vie en n’acceptant pas la réussite. Réussite qu’au demeurant, il n’ a jamais voulu mettre en oeuvre concrètement, comme s’il avait été au fond persuadé que l’argent aurait pu le corrompre. Son Saturne en Poissons 1 a tendance à renforcer une sécheresse affective : Il souffre de sa situation mais est intimement persuadé qu’avoir une maturité équivaut à ne pas se laisser atteindre par la souffrance. c’est intéressant de voir que c’est sans doute le trait d’union qu’il fait entre sa vie personnelle, où somme toute, il n’a jamais pris soin des siens, et son idéologie, où il admettait en somme la violence comme partie prenante de son processus dialectique.

27 novembre, 2014 à 7:37


Laisser un commentaire