L’astrologie au service du développement personnel

Maison 12 et épreuves de vie

Maison 12 et épreuves de vie dans Signes du zodiaque et secrets de planètes... Maison-12

La maison 12 fait couler beaucoup d’encre aux astrologues. La notion d’ « épreuve » si elle est réelle, puisque peu ou prou, nous y sommes tous confrontés, est admissible dans la vie mais pas sur le papier, de manière théorique. Il faut comprendre qu’avec la maison 12, nous sortons de la vie réelle, normale, d’une temporalité où les choses sont logiques ou normées par un planning. Nous sommes dans un autre espace temps qui a ses propres règles et que nous ns pouvons pas soumettre, mais auxquels nous devons nous soumettre… Cette notion de dépendance et même d’obéissance à quelque chose qui nous dépasse est difficile à admettre pour notre mentalité d’hommes et de femmes du 21ème siècle, habitués que nous sommes à ce que tout vienne somme toute, à notre manière. C’est en voulant faire rentrer le temps de la maison 12 (temps du questionnement sur soi et le sens de la vie, temps de découverte et de voyage, temps spirituel ou temps de maladie, de dépression ou de chagrin pour nous ou nos proches) dans un temps à nouveau assimilable à notre existence « précédente » que nous nous nous confrontons à des blocages.

La question qui se pose, c’est que toutes ces césures artificielles du temps qui est l’organisation structurelle même de nos vies, et souvent notre colonne vertébrale, est en réalité une bulle parfaitement arbitraire sur nos besoins réels ou le rythme profond de nos vies. Confrontés à ce qui n’y rentre pas, nous rentrons en lutte, et souvent, perdons. Au fond, nous devrions voir le temps d’épreuves, qui est un temps qui nous casse ou nous suspend dans notre structuration précédente, comme une occasion pour élaguer ce qui n’est plus convenable, ou adapté et nous rapprocher de notre nature essentielle. C’est la vie elle-même qui contient ce processus de lâcher prise, de déprise intérieure qui permet de ne pas en rester à ce qui a précédé.

La maison 12, symboliquement parlant, est une variante sur la philosophie bouddhiste du changement qui nous rappelle que celui-ci est inhérent à la vie et qu’il faudrait toujours avoir quelque part en mémoire que la vie se transforme sans cesse, ce à quoi nous opposons en général, une résistance farouche. La réalité est souvent que si on ne décide pas soi-même d’initier des transformations, c’est la vie qui nous y invitera, avec un certain effet de surprise…

ce qu’il ne faut jamais oublier, c’est que l’organisation qui resurgit après la transformation sera plus en accord avec nous-même, et porteuse d’une énergie de vie incroyable…

9 février, 2012 à 9:08


Laisser un commentaire