L’astrologie au service du développement personnel

Le 2 qui devient 3

croisiere2.jpg

Trouver son équilibre n’est pas toujours arriver à harmoniser deux éléments contradictoires. Par exemple, le cœur et la raison ou le rationnel et l’envie de tout bousculer dans notre existence. Entre ces deux voies, trop de questions et trop d’expériences qui ont enseigné des leçons qui ne servent probablement à rien pour la situation présente, mais dont on adorerait tirer parti. La vie est ainsi faite qu’hier ne nous apprend rien pour aujourd’hui, sinon à se dire qu’on sera plus méfiant…

Les deux voies, l’alternative d’un choix devient oppressant. Parce qu’il n’y a pas de bonne voie à partir du moment où on hésite, où on se dit qu’on pourrait (presque) indifféremment prendre une décision ou son opposée. Entre deux directions, souvent, il y a une différence de vie, d’avenir… et pourtant, alors que l’un devrait sembler impossible et l’autre merveilleux, on pèse infiniment le pour, le contre et l’interdépendance des deux choix. Car la vérité est que toute personne se trouvant face à un choix se retrouve en réalité face à une double facette de lui-même, et la question n’est jamais de savoir quel est le bon choix, mais ce qui s’est passé à l’intérieur de nous qui fait que le choix précédent (dont on vient) ne nous semble plus si évident. Une fois l’évidence perdue, c’est en fait à un problème d’identité qu’on se confronte.

La dualité, Yin et Yang tout à coup devient trinitaire et nous ramène à une dynamique. Il n’y a jamais deux voies, mais une nouvelle direction à suivre, parce qu’on est devenu une nouvelle personne.

18 mai, 2011 à 12:39


3 Commentaires pour “Le 2 qui devient 3”


  1. Françoise écrit:

    Bonjour, tout d’abord… Bravo pour votre site et vos billets passionnants. Numérologue humaniste, j’apprécie particulièrement ce billet « Le 2 qui devient 3″. En effet, je retrouve à travers vos propos le fameux 1 + 2 = 3. Je ne veux pas occuper tout l’espace car le débat est infini. J’ai acheté votre livre, super. Chaleureusement. Françoise.

  2. nityavarnes écrit:

    Merci beaucoup de ce retour. je ne connais pas grand chose à la numérologie mais tout se tient, les nombres et le sens même de la structure du monde… comme un pattern invisible mais qu’on retrouverait sans cesse… au plaisir de vous lire

  3. Héléna écrit:

    Chère Nitya, cette réflexion m’a aidé à prendre une de ces décisions que tu décris là. La troisième voie s’appelle aussi faire un compromis: une nouvelle voie qui mèle des éléments des deux autres en respectant les intérêts de tous. Elle a ceci de libérateur et d’apaisant de ne pas vouloir faire le « meilleur » choix mais juste un qui soit possible. La décision a été très facile au moment où j’ai arrêté de peser le pour et le contre d’une situation mais de regarder, après ton conseil, au fond de moi pour savoir ce qui correspond, en ce moment, à la personne que je suis en train de devenir… Merci!


Laisser un commentaire