L’astrologie au service du développement personnel

Haiku

haiku.jpg

Le Haïku est un art de l’instant, mais aussi une manière de vivre. Combien de fois voudrait on fixer la fugacité merveilleuse de ce qu’on voit, et de notre ressenti qui s’y pose, comme un oiseau ? Le haïku qui est une forme de poésie brève japonaise est avant tout un art de vivre : être totalement attentif au moment présent et totalement ancré dans notre sensibilité. Rien ne compte davantage que de s’immerger dans l’image qui nous étreint tout à coup et qui se percute à notre être. Le Haïku est avant tout une rencontre entre une personne et un moment, de cette double fugacité peut naître l’éternel. Economie de mots, appui sur les saisons, le haïku est ancré temporellement au fond pour mieux échapper à ses limites. Forme dépouillée à l’extrême, elle est là pour nous rappeler que nous sommes des êtres sensibles et que pétris de la même pâte que le réel, nous ne lui échapperons pas. Les saisons sont ainsi une parabole sur notre brève existence, faite de cycles et de répétitions, mais aussi de moment d’éternel. Nous rappeler que nous ne sommes qu’un petit bout de la nature et essayer de nous faire reprendre à notre compte sa respiration profonde, tel est la philosophie du haïku

27 janvier, 2011 à 13:10


Laisser un commentaire