L’astrologie au service du développement personnel

Vivre au jour le jour

arbredevie2.jpg

Vivre au jour le jour n’est pas simplement l’immense qualité de la cigale dans la fable de La Fontaine. Il y a bien évidemment une capacité à cultiver l’attention au moment présent qui est digne d’un cheminement spirituel construit. La thèse de la plupart des écoles zen, c’est que si on vit réellement et profondément chaque moment en se disant qu’il porte sa vérité et que cette « adhérence » au moment est ce qui peut nous permettre de trouver la solution éventuelle de l’étape d’après. Et bien, on est au commencement de la sagesse !

L’anticipation de l’avenir et sa lecture à la lueur du passé, loin de nous armer pour vivre, nous met dans un état de fragilité permanente, comme si on était réduit à attendre les signaux que la vie et les autres nous envoient. L’ego cherche en permanence des garanties, celles-ci, loin de s’avérer réalistes et solides, ont tendance à nous enfoncer dans une logique de répétition du même : on veut sans cesse reprendre appui sur ce qu’on a vécu pour aller plus loin.

La véritable logique, la logique fructueuse est inverse : il s’agit de faire confiance à chaque moment suffisamment pour se dire que le fait de le vivre et de le vivre bien va nous permettre de voir plus clair pour l’avenir. Mais qu’est-ce que l’avenir ? Simplement du temps où il faudra aussi être en accord avec ce qu’on vivra. C’est toute la différence entre l’attention et l’intention. Oui, on peut anticiper et dire ce qu’on veut qui soit et essayer de créer les conditions pour que ce soit, mais il faut être attentif, tout simplement, à ce qui est présent en ce moment même, autrement l’énergie pour créer un avenir nouveau et meilleur ne sera jamais disponible.

La prétendue capacité à prévoir ne sert qu’à nous faire mariner dans une nasse émotionnelle permanente où nous vivons, meurtris par les peurs successives de tous les temps qui se confondent dans notre mémoire et dans notre vie présente.

14 janvier, 2011 à 20:54


Laisser un commentaire