L’astrologie au service du développement personnel

Zodiaque Egyptien

zodiaquegyptien.jpg

La roue du temps égyptienne a cherché à faire coïncider les 360 degrés du zodiaque (12 signes x 30 degrés) avec les 365 jours que comporte le calendrier (solaire). Les Egyptiens ont ainsi réussi le tour de passe passe, en ajoutant et consacrant 5 jours supplémentaires à la naissance de la nouvelle année où les dieux pouvaient renaître et toutes les affaires pouvaient se régler (comme les dettes de l’an passé). Ce qui est très important, c’est qu’il y a toujours besoin d’un temps spécial dévolu au fait d’en finir avec le passé si on veut construire l’avenir sur des bases totalement saines. Quelle que soit la religion ou l’absence de religion à laquelle on adhère, il est essentiel de vivre selon des rythmes qui nous structurent comme un rythme musical ou comme les saisons, nous ne devons pas vivre à contre courant de ces énergies. Ainsi, partir au soleil à Noel, loin de nous recharger les batteries nous dérègle complètement. Nous sommes des animaux liés à la planète et nous devons accepter sa lenteur et ses déroulements, pour comprendre justement que nous y puisons notre équilibre. De même, nous avons besoin d’envisager des sas dans notre tête qui nous permettent de finir des étapes pour en commencer d’autres. La notion de passage  au sein de l’existence est fondamental, et nous ne devons pas négliger ces temps de silence et de « résorption » digestion sont nécessaires… 

9 octobre, 2010 à 7:58


Laisser un commentaire