L’astrologie au service du développement personnel

les sirènes…

hakuzosu.jpg

Les sirènes appartiennent à toutes les cultures. Elles sont les esprits de l’Eau et la mémoire de la terre, une forme de pureté, comme dans le conte d’Andersen qui fait qu’il leur est difficile (en dehors du problème  pieds/ nageoires) de vivre sur terre. Le film de Miyasaki Ponyo sur la falaise a une vue assez amusante sur la métamorphose permanente d’une petite sirène qui voudrait être une humaine. Mais pour appartenir à un règne, mieux vaut avoir déjà l’autorisation… En tout cas, il existe beaucoup d’êtres qui sont au fond des demi dieux, ou des demi humains, là ce sont eux qui sont un point de passage entre deux dimensions.  Tout autre est au Japon, l’existence d’Amabié, qui vit au fond de la mer et ne remonte que pour porter des nouvelles aux hommes. Elle n’a rien d’humain, mais justement son problème est qu’on l’invoque pour parvenir à être reconnue et connue. Comme si cette reconnaissance allait lui donner la paix intérieure. Dans le fond, elle n’est peut-être qu’un esprit qui a besoin d’attention… On dit en fait que tous les monstres des mythologies différentes ne font que nous parler de notre psychisme personnel. Devoir faire une part à ce qui est lié aux éléments en nous fait partie d’un travail sur soi. Se lier à la terre, c’est apprendre à s’organiser ; se lier à l’air, à faire de nouveaux projets ; se lier au feu, à avoir des initiatives ; et enfin se lier à l’eau, c’est apprendre à savoir vivre en paix avec nos souvenirs ou notre passé… Pour cette dernière chose, on peut invoquer la sirène yokaï Amabié qui pourra nous y aider….

20 septembre, 2010 à 21:21


Laisser un commentaire