L’astrologie au service du développement personnel

Woody Allen…

woody.jpg 

Mercure est la planète la plus rapide à se déplacer dans le ciel après le soleil et la lune, en astrologie, elle symbolise la faculté d’adaptation, l’intelligence, mais aussi une capacité relationnelle. Mercure est le vif argent qui relie les personnes, les éléments d’une façon unique selon chaque personne. Ainsi, on peut avoir deux types d’intellect : un profond et un hyper rapide sans pouvoir dire lequel sera le plus intelligent…

Einstein et Woody Allen vont nous servir d’exemples :

Einstein a son mercure en Bélier, signe de feu, c’est un inventeur, quelqu’un qui se lance à l’aventure quand il veut comprendre quelque chose : il ne suit aucun chemin balisé, il refait tout lui-même avec une sorte d’esprit de conquête.

Saturne qui est posé sur son mercure lui donne l’opiniâtreté dont ce scientifique a eu besoin pour mener à terme ses recherches.

Mercure en Bélier donne aussi une naïveté intellectuelle, une fraîcheur, mais ceci peut expliquer qu’Einstein n’ait pas mesuré l’utilisation politique qu’on pourrait faire de ses découvertes. Il se lance en avant et découvre au fur et à mesure la portée des enjeux qu’il manie. Poissons ascendant cancer, c’est dans son intuition et dans les signes d’eau qu’il puise son génie. Concernant Woody Allen, on se retrouve avec un mercure en sagittaire en fond de ciel, ce qui signifie qu’il puise dans ses racines, dans son inconscient et dans une quête de valeur et de sens sa force intellectuelle. On peut dire qu’il a un côté très introverti, très intellectuel, et à la recherche d’une éthique, ce qui le rend créatif, c’est sa lune en verseau qui essaie de tourner à l’humour une quête de sens, presque religieuse dont il n’a pas la réponse. C’est amusant de voir que mercure permet de saisir comment quelqu’un « perçoit le monde » : pour Einstein, c’est le terrain favori de son intelligence qui s’exerce à repousser les limites, alors que pour Woody Allen, la recherche d’un sens ultime des choses devient le pilier de sa vie.

2 juillet, 2010 à 10:13


Laisser un commentaire