L’astrologie au service du développement personnel

Obama et Matin Luther King

luther20jr.jpg

Mars est la planète du désir, de l’action, et aussi de la façon dont on mène jusqu’à leur terme les choses. Mars est la part combative de notre thème, mais c’est aussi notre façon d’exiger, de vouloir et de nous inscrire dans le monde. Barack Obama est un Lion ascendant Verseau, sa personnalité est donc très forte, très centrée, et c’est de lui-même qu’il part pour se mettre à l’écoute des autres. Son Mars en Vierge est très étonnant, on y voit une part plus travailleuse et quelque part effacée de sa personnalité. Il fait les choses avec méthode et ordre et il a besoin pour avancer de pouvoir prévoir où il pose ses pieds. Très rationnel, il est loin des critiques de démagogie qu’on a pu lui faire. C’est quelqu’un qui cherchera à faire le mieux, mais sans perdre de vue ce qui est possible, ce n’est pas un homme qui ira contre une certaine idée des traditions de son pays. Il sera certainement plus prudent qu’on ne penserait et beaucoup plus réfléchi. On trouve dans ce mars un altruisme réel : c’est quelqu’un qui fait passer le droit et un souci collectif avant son intérêt propre. Il m’a paru intéressant de comparer ce thème avec celui de Martin Luther King, justement modèle de Barck Obama. 

  

On ne peut pas imaginer deux personnalités plus différentes : 

  

King était un capricorne ascendant gémeaux, donc à la fois assez rigoriste quant à ses valeurs et ses engagements mais très engagé dans l’envie de les communiquer, de convaincre et de plaire. Son Mars en gémeaux porte une petite marque « r », qui veut dire rétrograde, ceci indique une perte de réalisme au point indiqué. 

King était donc d’une certaine manière trop désespérément activiste à vouloir changer les choses. Volontairement indifférent aux réactions qu’il déclenchait, il pouvait avoir tendance avec ce mars en gémeaux à les minimiser. 

On voit une volonté d’être partout, et de se battre sur tous les fronts sans ordre ni hiérarchie, justement en se croyant invulnérable. 

D’une certaine manière, on pourrait dire que Barack Obama est le continuateur et le réalisateur concret de l’œuvre humaniste de Martin Luther King… 

 

9 mai, 2010 à 21:43


Laisser un commentaire