L’astrologie au service du développement personnel

Mythologie et astrologie

mythologie.jpg

On fait souvent des rapprochements entre l’astrologie et la mythologie sans comprendre que le mythe avant d’être une histoire totem de notre culture est une force agissante qui explique comment et pourquoi l’homme occidental (ou la femme !!!) que nous sommes pense de cette manière.

Prenons les planètes Jupiter et Saturne, en astrologie, elles symbolisent toutes les deux une dimension sociale, l’une vécue dans le déploiement et le bonheur, et l’autre, dans la construction et une forme de restriction continuelle. Mouvement d’expansion et de contraction se complètent ainsi.

La mythologie parle d’un Saturne maître du temps et dévorant ses enfants, c’est-à-dire ceux qui essaient de le mettre au défi et de le surpasser. On voit mal le rapport de prime abord entre la signification astrologique et la dimension mythique. Saturne est en fait une puissance qui n’aime pas le renouvellement mais qui préfère mener à bien et à terme ce qui doit l’être. Recommencer ne lui vaut rien, il aime accomplir et faire perdurer ce qui existe déjà.

  

Jupiter nous présente une mythologie d’un dieu aux pleins pouvoirs et qui se réjouit de son propre être et de son existence dans une fête permanente. La planète Jupiter qui indique la volonté d’une existence sociale et d’une réussite matérielle ne fait qu’un lointain écho à l’image de ce dieu. On retrouve pourtant une parenté dans le fait que c’est en ramenant les choses à lui que Jupiter compte réaliser son propre bonheur et en se mettant au centre de sa propre vie. Il y a donc un recentrement sur l’ego en tant que puissance donatrice de sens.

On comprend mieux ainsi de quelle manière Jupiter essaie de prendre pied dans la réalité du monde extérieur qui devient une sorte d’éloge à sa propre personne.

 

17 mars, 2010 à 16:20


Un commentaire pour “Mythologie et astrologie”


  1. jeu de tarot écrit:

    Merci pour cette explication constructive, je travaille moi aussi sur la question et j’avoue que votre approche est très intéressante !


Laisser un commentaire