L’astrologie au service du développement personnel

Pere et Mere dans le thème natal

soleil1.jpg

Les liens de parenté peuvent être diversement représentés dans un thème astral, mais moins qu’on ne le trouve dans les livres. Il faut distinguer les images parentales proprement dites de l’impact que ces mêmes images ont sur la psychè d’un individu. 

Le Soleil représente le père, de manière claire. En revanche, ce qu’on ne pense pas à dire, c’est que la présence du soleil dans un signe n’en signifie pas forcément les qualités : par exemple, soleil en vierge pour la régularité, le travail etc… mais également, les défauts : la restriction, la froideur affective. 

En fait, ce qui est intéressant à noter, c’est que la plupart des ressentis concernant un parent sont mêlés. 

Certes, Saturne va indiquer la loi qui passe par le père… ou par la mère parfois. Jupiter, l’aspect social qui là encore, passe par la réussite souvent paternelle, mais qui peut, en quelques occasions, être maternelle aussi. 

La Lune, pour sa part, représente la mère. Sa douceur, et aussi le lien qu’on a à nos racines. Ce qu’il faut comprendre, c’est que le thème natal indique moins la réalité d’une situation que notre ressenti à son endroit. Cela signifie donc que le perçu est premier par rapport à la réalité, mais aussi source de trouble de cette manière. 

Etre seulement objectif à propos des choses pourrait permettre de sortir d’interprétations souvent stérilisantes. 

On lit souvent que Vénus représente la manière dont la mère nous aura appris à aimer. 

C’est possible, mais il est probable que notre façon de sentir soit avant tout structurée par ce qu’on est : l’expérience est secondaire par rapport à notre manière de la recevoir. Nous sommes en cela des cadres pré structurés… et totalement étanches aux influences extérieures, qui ne nous transforment pas, mais viennent nourrir nos certitudes 

 

17 février, 2010 à 16:53


2 Commentaires pour “Pere et Mere dans le thème natal”


  1. ratte odile écrit:

    Avant la lecture de ce texte, je voulais te demander d’aider ma fille je ne sais par quel moyen.En fin de compte mon rôle de mère a été je pense assez invalidant pour elle, donc je m’en tiendrai là.Merci ces petits textes qui confirment mes lacunes de mère .Bisous

  2. nityavarnes écrit:

    Bonjour Odile
    je dois dire que tu me fais mourir de rire… en fait, dans le texte, j’explique que justement le rôle de la mère réelle est moins important que le ressenti de l’enfant qui est en somme une personnalité totalement constituée presque dés la naissance…
    donc au contraire, tu n’as rien fait qui ait pu être invalidant…
    et un enfant choisit ses parents, donc au contraire, je pense que la relation qui se crée est toujours très importante dans un sens qui se révèle positif quand on commence de voir une situation dans sa globalité
    et comme je te connais, je vois bien la maman super que tu as du être…
    à très bientôt
    nitya


Laisser un commentaire