L’astrologie au service du développement personnel

Les personnages de notre thème natal

planet1.jpg

On peut lire une carte astrale en s’imaginant une histoire, chaque planète devient un personnage, une facette d’une de nos vies… 

Tous les livres de développement personnel suggèrent qu’on agisse ainsi et qu’on apprenne à identifier les personnages qui parlent dans nos vie, à travers nous, comme autant de voix et de visages. 

Le Soleil : est le personnage le plus naturel, c’est lui qui incarne toujours la force de cohésion et  nos réactions spontanées 

La Lune : montre la manière dont on essaie de se mettre dans un environnement familier et somme toute, facile à vivre pour nous-même… 

Mars : indique comment on exerce notre volonté 

Vénus : comment on a envie de se sentir aimé 

  

Il reste encore 6 autres personnes qui ont droit à parler, mais déjà on peut imaginer qu’avec ces combinaisons, diverses façons de se ressentir 

  

Prenons un exemple : pour un Soleil en Bélier, donc quelqu’un de très réactif et très rapide et enthousiaste, 

S’il a une lune en cancer, il cherche sa sécurité 

S’il a une lune en Lion, ce qui brille le rassure, argent et honneur 

S’il a une lune en taureau, il aime la stabilité et le confort de vie 

  

S’il a un mars en bélier, il aime les gens qui foncent et avancer lui-même 

S’il a un mars en capricorne, il ne se lance qu’à coup sûr 

S’il a un mars en gémeaux, il avance sans y réfléchir en profondeur 

  

S’il a une vénus en Bélier, il cherche le coup de foudre, la lune indiquera comment il le stabilise… ou pas 

S’il a une vénus en capricorne, il mettra du temps à faire confiance et avec un soleil en Bélier, on pensera trop facilement qu’il est conquis, ce qui n’est pas le cas 

S’il a une vénus en gémeaux, et un mars en cancer, il sera sautillant dans sa recherche et casanier dans sa volonté… 

  

On voit simplement avec quelques combinaisons, la complexité des visages, des croisements entre tonalités… 

Etre soi-même est plus compliqué qu’on ne croit 

Et surtout, on peut se demander de façon ultime, ce que cela veut dire : il y a tant de facettes de nous-mêmes… 

La réalité est que toute rencontre réveille en nous notre carte et des points de celles-ci, au hasard, comme un jeu de piste à grandeur humaine 

 

14 février, 2010 à 13:40


Laisser un commentaire