L’astrologie au service du développement personnel

La puissance de notre signe natal

zodiacnorjablanc.jpg

Il est toujours très étonnant de constater quelle citadelle aux portes fermées est un être humain. Nous sommes tous persuadés du bien fondé de nos à priori, que d’ailleurs, nous n’appelons pas « à priori » mais bon sens. Nos réactions, en toutes choses, sont les bonnes, et nous savons quelle est la mesure juste. 

Tout cela est inné, et l’inné, contrairement à l’acquis, n’est jamais questionné. 

L’inné dans un thème astral correspond au déterminisme le plus radical. Or, ce déterminisme, ce sont les positions planétaires. Celle qui nous donne la sensation d’une omniscience est le SOLEIL qui règne comme un roi en son royaume sur nos esprits… 

  

Donnons quelques exemples, pour un Taureau, un Bélier manquera de constance et de continuité. Pour un Bélier, un Poissons sera dangereusement dans la lune et complètement déconnecté de sa vie réelle. Un lion jugera mou un balance et une balance pensera qu’un scorpion est malsain à force de remettre en cause les évidences les plus basiques de son expérience. Un Sagittaire trouvera notre pauvre scorpion indigne et sans perspectives. Et un Capricorne ne comprendra pas pourquoi tout ce petit monde s’agite… 

  

Au bestiaire des signes, chacun a raison sur tout et la foire d’empoigne est à son comble. La vraie question de la sagesse est d’arriver non plus à être nous-même, mais à voir que ce « nous-même » que nous valorisons tant représente seulement une toute petite parcelle de l’univers. Notre regard sur un monde dont la diversité est inépuisable. 

10 février, 2010 à 10:21


Laisser un commentaire