L’astrologie au service du développement personnel

Joyeux Noel !

noel1.jpg

Les rois mages ont suivi l’étoile jusqu’à l’enfant Christ qui venait de naître…

Mais de quelle étoile s’agit-il donc dans la Bible ?

En réalité, des recherches ont montré une disposition particulière visible à l’œil nu. Le Christ n’est pas né à l’an zéro de notre ère un 24 décembre, à minuit…

Tout le monde le sait.

Il est plus probable qu’il soit né entre –10 et 0 aux alentours du solstice d’hiver. Parce que ça représente un tournant dans l’année, et que c’est le moment où les forces intérieures d’énergie vont commencer leur déploiement vers l’extérieur, pour éclater au grand soleil du Printemps au 21 juin.

Les grands fêtes chrétiennes répondent aux fêtes païennes des temps anciens…

Solstice et Equinoxe rythmaient l’année des 4 piliers qu’ils représentaient.

En chrétienté, ils nous en manquent deux : les feux de la Saint Jean au 21 juin n’ont aucune portée religieuse, et le 22 septembre, à l’équinoxe d’automne, on atteint un point d’équilibre, comme le signe de la balance : jour et nuit sont égaux et pourtant, le travail d’élagage a commencé. Ceci fait écho à l’église primitive où on fêtait la Saint Michel le 29 septembre.

Pâques à l’équinoxe de Printemps est bien la résurrection du Christ car il signifie sa naissance réelle : dans l’esprit, la chair et à travers les siècles : c’est-à-dire une entrée dans l’atemporel…

Les astrologues qui ont prédit la naissance du Christ ont su à quel moment se mettre en route… Mais c’est peut être un ange plus que des étoiles qui les ont guidés…

Qu’on y croit ou non, ce conte est le fondement de notre société actuelle. On attend tous un renouveau, une résurrection, un commencement qui chasserait toutes les ombres du passé…

Joyeux Noël à tous

Merci de votre fidélité

 

25 décembre, 2009 à 15:25


Un commentaire pour “Joyeux Noel !”


  1. emule écrit:

    joyeux noël!


Laisser un commentaire