L’astrologie au service du développement personnel

one more time… la leçon de Susan Boyle

susanboyle.jpg

Souvent, des gens viennent me voir en consultation et sont catastrophés quand ils m’écoutent, parce qu’ils « ont déjà essayé » ce que je leur suggère et ça a été un désastre…

Je voudrais revenir sur la notion de « moment opportun »

Susan Boyle a participé à un nombre incalculable de compétition de chants, de chorales… Des opportunités se sont ouvertes et bien vite refermées…

Elle avait toute raison de se dire que rien n’était possible pour elle dans cette voie, et pourtant elle a essayé « encore une fois ».

Le « one more time » est une dimension essentielle de l’existence. Il s’agit de savoir que si ce à quoi on tend est juste, il faudra juste devenir la personne qui est capable d’atteindre son but, et pour cela, il faut un zeste de détermination supplémentaire, ou un peu de désespoir qui se dit qu’il n’a plus rien à perdre, ou tout à coup, la confiance que donne le bonheur…

La vie est fondamentalement immobile, mais c’est comme si nous n’étions « symboliquement » pas assez grand pour attraper quelque chose trop haut placé, il s’agit de grandir au lieu de se dire que le but qu’on se propose est hors de portée…

« Grandir » signifie être capable de devenir plus résistant à plus d’échanges avec le monde extérieur : plus d’imprévus, plus de chagrins, plus de décisions difficiles, mais aussi plus de joies, plus de risques, plus d’incertain… plus de compassion pour les autres, et tout ce qui à priori, ne nous concerne pas…

Se mettre en jeu dans son existence en acceptant de prendre des risques, en renonçant aux habitudes faciles pour vouloir plus fort que tout avoir une vie semblable à ses rêves, c’est un beau programme..

 

26 novembre, 2009 à 10:04


Laisser un commentaire