L’astrologie au service du développement personnel

le soleil « rejeté

soleil.jpg

Du soleil « rejeté »

Si vous apprenez l’astrologie, vous entendrez un jour cette jolie expression qui, en somme, est assez angoissante.

Techniquement, ceci signifie que le soleil se trouve en maison 7, « dans la maison des autres », et face à l’ascendant, avec lequel il fait une opposition, naturelle ou exacte.

Un soleil en opposition avec l’ascendant ne signifie rien de plus que le fait que les deux énergies ont à apprendre l’une de l’autre et qu’elles ne fonctionnement pas spontanément ensemble.

Mais si votre soleil se trouve en maison 4 (fond du ciel) ou en maison 10 (Milieu du ciel), il sera en carré naturel à l’ascendant, et le vécu est sensiblement le même…

En réalité, cette expression de « rejet » manifeste que le soleil se trouve ancré dans « l’autre », c’est-à-dire qu’il manifeste une dépendance, ou une prise en compte supérieure à la normale d’autrui, ou de l’opinion d’autrui sur soi.

L’autre dans une carte astrale, reste un intrus : comment va-t-il nous percevoir, nous jauger et nous juger et surtout nous aimer ? D’une certaine manière, c’est la cohérence même de notre personnalité qui est mise à l’épreuve de l’autre.

Pour les personnes dont le soleil est « rejeté », l’autre devient une pièce maîtresse de sa construction intérieure, mais bizarrement (ou si vous avez bien tout suivi, totalement logiquement), cette position intervient surtout dans les cartes des personnalités « trop » cohérentes et qui ont besoin de faire une place à l’autre…

 

14 novembre, 2009 à 12:57


Laisser un commentaire