L’astrologie au service du développement personnel

Ecologie et astrologie

ecologie2.jpg

L’astrologie est écologique… Cette affirmation est étrange, mais procède d’une évidence : voici quelques centaines d’années (une vingtaine à vol d’oiseau) que l’on connaît l’influence des planètes sur le cycle de la nature : les lunaisons, les saisons, le rôle des cycles planétaires et l’impact de tous ces changements sur la vie humaine. 

Un astrologue des temps anciens savait prévoir le climat, sa science servait en effet à anticiper les années de sécheresse, de fortes chaleurs, les pluies ou les tremblements de terre. L’homme était alors totalement dépendant des conditions climatiques pour sa survie, aussi l’écoute des rythmes biologiques et la préservation de la terre était naturellement le capital le plus précieux. 

Nous sommes aujourd’hui dans une situation aberrante : le contact avec la planète Terre est perdu et le retrouver devient un combat. L’écologie n’est ainsi que le retour à des valeurs plus traditionnelles  qui permettent de comprendre qu’on ne vit pas sur une planète mais bel et bien en synergie avec elle. 

Ce sont évidemment les signes de Terre qui sont les plus portés à ressentir l’urgence de cette reconnection avec notre source. 

Le Taureau a le sens du temps et de ce qu’on doit respecter en terme d’équilibre avec le monde 

Pour la Vierge, l’écologie devient importante pour préserver notre corps et l’avenir de nos enfants 

Enfin, le Capricorne se sent une responsabilité à transmettre un patrimoine à ses descendants. 

  

Plus généralement, sans une attention au monde qui nous entoure et au fait que les ressources en sont limités, nous risquons de nous perdre de vue nous-même. Parties d’un tout, il faut prendre conscience que ce sont nos combats d’aujourd’hui qui feront la société de demain… 

  

 

19 mai, 2009 à 12:34


Laisser un commentaire