L’astrologie au service du développement personnel

Plantes, Gemmes et magie en astrologie…

plantemagique.jpg

Voici Hidelgarde de Bingen, la mystique magicienne, dans son jardin…

(ou presque)

 Les plantes magiques sont très utilisées en astrologie traditionnelle, parce qu’elles permettent de « conjurer » les astres…

Que cela signifie-t-il?

En fait, une des techniques des astrologues indiens et des mages occidentaux est de vous dire que si vous avez un mauvais transit de saturne, faire des dons à des hospices de vieillards, porter un saphir (bleu), ou incurgiter de la Belladone va vous aider à mieux vivre ce transit…

Mythe ou réalité?

La première chose à dire est que le fait d’aborder en conscience un transit, quel qu’il soit sera bien plus profitable que de vivre les yeux fermés, en essayant de vous conduire « comme d’habitude ».

Maintenant, la question de faire des bonnes oeuvres vers des publics choisis, par exemple, au bénéfice du troisième ou quatrième âge, lors d’un transit de Saturne, n’est pas neutre non plus : en cotoyant des personnes âgées, on comprend mieux que notre vitalité et notre envie de conquérir le monde ne doivent pas occulter un certain sérieux et une distanciation vis-à-vis de nous-mêmes. En clair, voir ce qui nous fait peur (à savoir le fait de vieillir et les dépendances qui s’ensuivent) et la mort) nous transforme forcément.

Finalement, nous ne répondons pas à la question : est-ce que les gemmes, les plantes et l’action conciliée avec le monde aide vraiment à « passer » positivement un transit de Saturne?

Nous ferons une réponse de Jésuite…

Vrai il existe tout un système de correspondances qui fait que les plantes, les pierres, les bois, les couleurs, les odeurs portent toutes quelque chose qui fait écho à la planète, telle qu’elle est dans les cieux et trouve également un répondant à l’intérieur de nous. Donc, non ce n’est pas anodin ni neutre : tout est signifiant

Mais

Faux en ce sens qu’il ne faut pas tomber dans la supersition et croire qu’il suffit de porter des rubis pour se concilier ls faveurs de la planète Mars…

Comme toujours, la juste voie est médiane, mais il faut bien comprendre que l’astrologie n’est pas une science « déracinée » de ses racines, ancrée dans le ciel et ses mouvements synchroniques, elle est tout autant attachée à la terre, où le ciel a laissé ses traces.

Donc, l’astrologue est celui qui sait se placer, en conscience, au coeur d’un réseau naturel qui va des racines… jusqu’aux cieux

7 mars, 2009 à 18:50


Un commentaire pour “Plantes, Gemmes et magie en astrologie…”


  1. karine écrit:

    et je note que je vais m’occuper d’enfants, ce ne sont pas des vieillards mais ils ont de gros blocages, avec le tout début du transit de saturne sur mon stellium .Intéressnt


Laisser un commentaire