L’astrologie au service du développement personnel

Les cycles planétaires…

ldd51.gif

Les planètes semblent parfois faire de jolis arc en ciel dans les ultra violets…

Dane Rudhyar a parlé avec beaucoup d’intelligence des cycles des planètes : le cycle est le fait qu’une planète part de sa position originelle (par exemple sur un thème natal) puis parcourt dans un temps déterminé toute une boucle qui culmine avec une opposition jusqu’à retrouver le point de départ – ceci après un temps déterminé.

La lune fait le tour du thème en presque 28 jours

Et à l’autre bout, pluton met environ 248 ans à accomplir le même périple.

La notion de cycle est très importante car elle décrit un mouvement en 4 temps :

1) le commencement d’un cycle rend à la planète son impulsion originaire, mais en même temps, lorsqu’un cycle a déjà été parcourue, il va s’agir de donner un sens nouveau aux expériences du circuit précédent.

2) Lorsque la planète arrive au quart de son parcours, on dit qu’elle est au carré croissant de la position natale, là arrivent en général les crises et le besoin de rompre avec ce qui précède.

3) Ensuite, la planète arrive à l’opposition de sa position natale (c’est la Pleine Lune pour la lune), c’est le moment où tous les efforts et les projets peuvent devenir concrets et atteindre une réalisation et/ou une réussite

4) Avec le carrré décroissant à sa position natale, la planète nous pousse à une reformulation des buts ou du positionnement

Ce qui est intéressant, c’est de lire les transits à travers cette grille de lecture et non pas de les prendre comme des évènements isolés.

Il y a en effet, un processus de maturation et de conscientisation qui s’accomplit à leur travers, et sur une durée précise, définie par le cycle en son entier.

Ainsi, le génie de Dane Rudhyar a vraiment été de prendre le « pattern » (la structure modélisante) de la lune et de l’appliquer à toutes les autres planètes…

21 février, 2009 à 19:34


Laisser un commentaire