L’astrologie au service du développement personnel

Les signes dans tous leurs états… BELIER

blier.bmp

On voit souvent des représentations symboliques de ce signe, je me suis dit que le voir en vrai pouvait être plus évocateur… Clin doeil

Le Bélier a une caractéristique majeure : il se jette en avant. Il court, fonce, franchit les obstacles, puis ne voit pas un trou et tout à coup, tout s’arrête.

Il se retrouve au fond et regarde les autres lui passer devant.

On recommence

Le bélier sort du trou, avec à la fois moins de confiance en lui mais davantage de conscience du challenge à conquérir, il rassemble ses forces.

Signe plein d’inventivité et d’une énergie très gaie, il se remet à l’assaut de ses espoirs. Là encore, il court, dépasse tout le monde, mais faute de regarder où il met les pieds, il va retomber de la même façon…

Est-ce à dire que le bélier n’apprend pas beaucoup de ses erreurs?

En un sens, ce n’est pas faux, il va avoir beaucoup de mal à identifier le moment où tout a basculé et pourquoi.

Un Bélier, cependant, ne peut que suivre sa nature, je conseille donc de multiplier les objectifs, et de s’arranger pour que le natif voit des choses se finir et se finir bien.

Tout ce qui vient à terme et donne un résultat, même minime, le rassure et lui redonne cette précieuse confiance en lui-même dont il manque tant…

Un conseil :

Ne vous laissez jamais tromper par l’affirmation de soi et le surenchérissement d’ego que peut manifester parfois un bélier : ce n’est jamais l’expression d’un orgueil, mais toujours celui d’une insécurité et d’un besoin d’être rassuré et conforté dans sa propre valeur…

Revenons à la jolie photo : ce qui me frappe, c’est la forme des cornes, qui en fait, sont trop compliquées et trop enroulées pour servir d’arme, c’est une énergie de combat, mais avant tout de dépassement de soi qui se retourne contre elle-même : celui que le Bélier veut conquérir, c’est bel et bien lui-même…

Et vous qu’en pensez vous?

19 février, 2009 à 19:46


2 Commentaires pour “Les signes dans tous leurs états… BELIER”


  1. vivet écrit:

    ce n’est pas faux dans le sens ou le bélier se met toujours en action et si le résultat attendu n’est pas là, il perd cette confiance en lui
    mais ce qui le pousse toujours c’est d’aller dans cette propre compréhension de lui même et de chercher malgré ses expériences à comprendre tôt ou tard ce manque de confiance en soi perdue au fil du temps
    c’est un enfant à la recherche de lui même
    le trou dans lequel il plonge l’emmène vers un arrêt immédiat et d’une obligation à essayer de comprendre
    ressenti d’un petit bélier toujours en herbe….

  2. Véronique MICHAUD écrit:

    Bonjour, ici le Bélier de service !

    Je confirme l’analyse très pertinente de cette précipitation à vouloir tout tout de suite par peur de ne pas y arriver. Le Bélier se moque d’arriver le premier, il se jette à l’eau pour être débarrassé de son angoisse. C’est le premier signe du printemps, il a besoin de voir que les choses bougent réellement et de façon positive. Pour moi, ses cornes disent que pour lui, la vie est un combat, jamais il ne se résigne, c’est sa façon d’être têtu. Il est dans la résistance active.

    Il aime commencer les choses mais le service après-vente ne le passionne pas. C’est la nouveauté et les projets qui le motivent.
    Il est donc clair que pour être heureux, un Bélier a besoin de bouger et d’avoir des projets. C’est un agité du bocal.

    Quant à la forme de ses cornes que je trouve personnellement très jolie (désolé pour le petît coup d’égo martien qui pointe le bout de son nez), elle est intéressante pour moi parce que sa forme en escargot lui rappelle qu’il est là pour sans cesse recommencer un cycle que les autres signes du zodiaque vont perpétuer et transformer. Il revient toujours au point de départ.

    Il est primaire mais il y met tout son coeur et sous sa cuirasse et son côté rude, il est « doux comme un mouton ». Il le sait alors il montre d’abord sa tête et ses cornes pour impressionner l’autre. A remarquer que ses cornes sont rondes et non pointues et tournées vers l’avant comme le Taureau. Le bélier n’est pas très costaud, c’est un nerveux, son atout c’est de ne pas avoir peur de la castagne. Il n’est pas résistant comme le Taureau.

    Le Bélier est intrépide parce qu’il est le premier signe du zodiaque, qu’il se lève symboliquement avec le Soleil. Il représente la vitoire du jour sur la nuit d’où cette angoisse à foncer tête baissée pour suivre le soleil levant et la lumière.

    Bons baisers laineux et moutonneux !

    Véronique


Laisser un commentaire