L’astrologie au service du développement personnel

Gradus 8

creche-nativite-noel-Charles-Le-Brun

Renaître… Après un choc, une remise en cause, deux sentiments contradictoires nous agitent. En même temps, l’immense terreur de ne plus savoir qui on est ni ce qu’on veut, et l’immense excitation de la vie qui commence et qui porte toutes les promesses. A chaque instant, tout recommence. Rien ne continue jamais, mais tout peut se rejouer. C’est ainsi que la répétition qui nous enferme peut se fissurer et nous aider à entrouvrir la porte vers l’ailleurs. Car le seul voyage qui vaille, c’est celui qui nous pousse à regarder une situation, une personne pour ce qu’elle est et pas pour ce qu’on voudrait qu’elle soit. Eckart Tolle dit que l’expérience difficile qu’on traverse maintenant est exactement ce qu’il nous faut pour ouvrir la porte de l’étape suivante. Donc essayez de comprendre ce qui résiste en vous dans la difficulté que vous rencontrez et quelle serait votre réaction « normale ». Plus vous vous concentrerez sur ce qui devriez faire, selon vos habitudes, plus vous aurez l’opportunité d’ouvrir le champ à quelque chose d’autre, à l’impression d’une renouveau à portée de mains mais qui peut être grisant de ne pas correspondre à vos plans. Pour Noel, faites vous un beau cadeau, laissez tomber vos plans, essayez simplement d’imaginer ce qui se passerait si vous étiez autre… et racontez une histoire qui pourrait être la vôtre…

Si vous me les envoyez, je les publierai :)

8 décembre, 2016 à 20:24 | Commentaires (0) | Permalien


JOUR 6 et 7 Gradus de Noel (en retard !)

reine-des-neiges-noel

A quoi sert la relation? Sinon à nous compliquer la vie… Dans vos vies, il y a des relations, de diverses importances. Certaines personnes comptent pour vous et vous comptez pour d’autres. Parfois, comme dirait Carson Mac Cullers, la personne que vous aimez et celle qui vous aime sont les mêmes… C’est rare. La relation est une chance… de se trouver soi-même. Car l’autre nous juge, nous pousse dans nos retranchements, nous force à nous affirmer ou au contraire à nous décentrer. Il nous change dans nos valeurs, dans notre être, dans nos jugements. L’autre fait bouger les lignes de notre vie. L’autre qu’on aime particulièrement nous pose particulièrement problème, parce que c’est le ou la seule dont il va falloir réellement tenir compte. Vous ne découvrez l’altérité que quand vous aimez, car pour obtenir un lien, il va falloir écouter. L’autre qui vous aime particulièrement vous pose aussi une question, et pourquoi ce ne serait pas moi qu’on aimerait? Et pourquoi ne suis je pas digne d’être choisi? Sans remettre en questions qui vous êtes, forcément, il impacte votre cohérence intérieure. Alors ne fuyez pas les relations et surtout pas celles qui sont difficiles, car toute relation vous forcera à avancer vers vous-même, à ajuster à quelle place vous voulez être dans votre vie et quelle place vous allez donner à chacun…En astrologie, on apprend que l’être humain est une forteresse de certitude de soi. Rencontrer celui qui ne pense pas comme vous est une libération

On se retrouve ici avec la reine des neiges parce que justement elle veut avoir le pouvoir n’ayant pas compris que c’est en entrant en relation qu’elle trouvera la vie… et non pas en restant la seule détentrice d’un pouvoir qui devient destructeur, justement parce qu’elle est seule…

7 décembre, 2016 à 16:41 | Commentaires (1) | Permalien


GRADUS de Noel Jour 5

7%20noel_a_montmartre

Avez-vous essayé de laisser de l’espace? De laisser du temps? Nous ne sommes maîtres ni de Saturne, ni de Jupiter dans notre thèmes puisque ce sont eux qui créent notre relation au monde extérieur. En devenant quelqu’un qui se rend disponible à ce qui est au lieu de dire tout le temps, et avant même les faits, la réalité, ce que vous voulez. En devenant une réceptivité qui écoute le monde pour y trouver sa place, on se rend compte que quelque chose commence là où on est. maintenant à l’instant T. En acceptant d’être quelque part, en acceptant d’appartenir à la vie dans laquelle vous êtes, vous pouvez commencer d’ouvrir portes et fenêtres vers l’ailleurs.

En laissant du temps, vous renoncez à répondre, et vous permettez aux choses de trouver leur juste déroulement. Vous cessez de forcer pour au contraire essayer de laisser grandir. Ce qui grandit ne sera pas forcément en accord avec ce que vous souhaitez, c’est pour cela qu’on est toujours pressé : parce qu’on ne veut que ce qu’on veut et rien de plus, et rien d’autre. Alors pour conjurer le sort, pour arrêter le temps, on tente de parler plus fort que lui…

Quel que soit le problème que vous rencontrez, centrez-vous là où vous êtes pour comprendre ce que vous avez à faire, n’essayez pas d’agir conformément à vous, mais plutôt en accord avec la situation et son évidence. Agissez avec le temps et pas contre lui, parfois son tempo est très rapide et parfois il rentre dans les limbes d’une quatrième dimension dont il faut aussi prendre la mesure, qui n’est plus la nôtre. Le temps de l’avent est fait de trouées d’espace et de temps qui peuvent nous mener très au-delà de notre quotidien, vers un autre monde qui peut-être répond à des questions que nous nous poserons demain. En se mettant à leur écoute, nous apprenons à vivre avec la réalité et non contre elle…

5 décembre, 2016 à 12:45 | Commentaires (0) | Permalien


GRADUS de Noel Jour 4

imagesDC3IUBJL

 

Pour vivre, vous devez : 1) Prendre des décisions, mais attention une à la fois suffit parce que sinon vous aurez la sensation d’être dans un inachèvement constant. 2) Donc, choisir UNE et une seule décision à l’instant T 3) Vous demander comment vous allez commencer, par quel moyen vous allez obtenir ce que vous souhaitez. Mais attention, il faut que ce moyen soit à votre portée immédiate, et qu’il ne dépende que de vous. En gros, si vous vous dites qu’en dehors de l’accord de Coralie ou de Sigismond, vous ne pourrez pas vous mettre à agir, c’est que le moyen choisi n’est pas le bon 4) Agir effectivement et pas dans dix ans mais maintenant 5) Mesurer l’impact de votre moyen a) par rapport à votre but et à sa réussite éventuelle b) voir comment ça a modifié votre but. 6) Accepter que votre but change avec vous-même, et donc avec vos essais, vous pouvez terriblement vouloir quelque chose à l’instant T et à T+1 vous dire que ça n’a aucune importance en réalité 7) Si le moyen ne vous a pas fait avancer d’un pas, c’est que le moyen n’est pas le bon, mettez votre orgueil de côté et changer de moyen 8) Redéfinissez votre but dès que vous avez réussi à avancer : en gros, tenez compte de la réalité pour savoir si vous êtes dans la bonne voie.

Tenez compte du fait que nous sommes dimanche. En astrologie, c’est un jour où on doit se recentrer sur soi, sur notre personnalité : pour rencontrer le monde extérieur, les autres, pour entrer en relation, commencez donc par être en accord avec vous, faire la paix tout simplement avec qui vous êtes. Avec ce que vous voulez.

Acceptez de vouloir ce que vous voulez, même si ce n’est pas en accord avec la personne que vous étiez hier. C’est la leçon du Soleil, maître astral du Dimanche….

4 décembre, 2016 à 11:49 | Commentaires (0) | Permalien


GRADUS de Noel Jour 2 et 3

images-noel-L-3

 

Nous sommes en phase ascendante lunaire en ce moment, à peine sortis de la Nouvelle Lune. Ce qui signifie que les décisions que nous venons de prendre ou des choses inconscientes qui nous habitent vont progressivement s’affirmer en nous et nous permettre d’avancer vers de nouveaux choix… Mais attention, il ne s’agit pas de plaquer quelque chose d’objectif que nous aurions décider, mais simplement d’écouter ce qui essaie de se formuler en nous. Etre à l’écoute de ce qui n’a pas encore de nom, de qui on sera demain, à travers des choix ou des envies inédits… Voilà l’enjeu !

Mais ne nous trompons pas, si quelque chose qu’on souhaite n’est pas encore là, c’est qu’on ne serait pas prêts à le recevoir. Que quelque chose en nous préfère le statu quo au mouvement. Et le mouvement comporte aussi quelque chose d’inconnu : on va vers quelque chose qu’on veut et c’est autre chose qui survient, qui n’a rien à voir.

Un ami me disait : c’est tout l’avantage de se perdre, on a une chance de trouver autre chose que ce qu’on croyait. Et de pousser des portes vers l’inconnu qu’on n’aurait jamais osé imaginer…

3 décembre, 2016 à 19:29 | Commentaires (0) | Permalien


Gradus de Noel ! JOUR 1

images

« GRADUS » veut dire escalier… On grimpe une à une les marches, arrivés tout en haut, on se retourne, étonnés du chemin parcouru. Le temps de l’avent (calendrier de Noel quand on aime le chocolat :( ) est un temps très particulier dans l’année, selon les astrologues anciens, c’est un temps qui permet de nettoyer toutes les scories, les impuretés dont on était porteur et qu’on a accumulées pour repartir dans une dynamique positive de régénération.

Nous avons tous des choses dans notre vie que nous ne souhaitons plus continuer comme « avant » mais que nous voudrions différentes… Alors c’est très bien, parce que c’est justement le moment de tout changer !

C’est parti pour un programme en 24 Jours :

1er Décembre : « Que les circonstances nous soient favorables en toutes situations »

Aujourd’hui, essayez de réaliser que l’univers ne vous veut pas de mal, mais veut simplement que vous vous transformiez. Et oui, le plus fort des développement personnel, du travail sur soi, c’est bien l’univers qui nous y invite… Il nous demande sans cesse que les solutions d’hier ne soient plus celles de demain. Solution pourquoi? Parce qu’à l’instant T, aujourd’hui même, vous allez avoir quelque chose qui ne va pas aller comme vous le souhaitez. Dans la situation que vous vivez, il y a quelque chose, comme un fil d’argent à retrouver pour savoir comment agir. Un autre indice est que cette action ne « vous » ressemblera pas. Vous ne ferez pas comme vous avez fait, mais comme la vie vous appelle ou vous incite…

A vous de jouer !

Bientôt une newsletter mensuelle vous informera des différentes campagnes d’information pour une vie meilleure que la force cosmique avec ma très très modeste collaboration d’astrologue allons tenter de mettre en place !!!

1 décembre, 2016 à 11:28 | Commentaires (2) | Permalien


Donald Trump

landscape-1462813673-donald-trump-index

Une photo de famille dans la cuisine a toujours quelque chose de profondément révélateur sur la personnalité réelle de quelqu’un.

J’ai donc pensé que cette photo de Donald, Melania et de Trump Junior irait droit à leur but…

Dire que Trump est gémeaux ascendant Lion ne donne guère d’indice sur qui il est. Avec un très fort pôle en Sagittaire et très négatif (lune noire, queue du dragon collé à la lune) on découvre un personnage sûr d’avoir raison en toutes choses, obtus sur ses certitudes mais en revanche parfaitement courageux voir intrépide quand il s’agit d’arriver à ses fins. Il n’a peur de rien car il détient la vérité. certes la sienne, mais son soleil en Gémeaux donne une qualité relationnelle réelle qui fait qu’on peut le trouver drôle, sympathique, et la force de son ascendant Lion fait qu’on se dit que c’est quelqu’un qui sait où il va. Incontestablement, tout cela est vrai : Trump est quelqu’un qui ne doute jamais, qui va à ses convictions et qui aime l’argent et l’esthétique. Pas forcément très fin ni intellectuel, il peut faire penser à un grand enfant qui veut une part de roi au buffet de la vie.

Ce qui est plus ennuyeux c’est que son Sagittaire en Nœud Sud donne un -isme à toutes ses positions. C’est quelqu’un qui part de lui-même, de son expérience de père, d’époux, de ses choix dans l’existence pour savoir comment juger et comment agir. S’il aime quelque chose, c’est bien et s’il ne l’aime pas, c’est mal.

On peut imaginer le dégât au niveau des relations internationales. Au niveau de sa structure intellectuelle et mentale, Trump part de ses certitudes, il est assez influençable parce qu’il n’a en réalité aucune idée qui dépasse sa réalité immédiate. Son problème en toutes choses est de gagner. Il aime être le premier, le plus fort et avoir le plus de réussites possibles. Enfin Trump, avec un mars et un pluton en Lion très forts est quelqu’un qui aime agir et décider. Il est inflammable. C’est quelqu’un qui ne supporte pas d’avoir tort.

N’aimant pas être challengé, il ne va pas s’entourer de personnalités suffisamment fortes pour combler son manque d’expérience et surtout c’est quelqu’un de profondément patriotique, il voudra faire triompher ce qu’il croit être juste. Nous sommes dans une perspective hyper nationaliste. Conservatrice, parce que Trump est plutôt macho et aime être le chef sans trop avoir à faire d’efforts. Après des efforts, il est capable d’en faire quand il s’agit de gagner de l’argent, on peut donc anticiper une politique économique qui serait un best of de toutes les difficultés qu’il a rencontrées et de toutes les choses qu’il aurait aimé changer. Trump est raisonnablement raciste et peu attentif à la disparité culturelle, il fonctionne d’une manière prosaïque : s’il y en a moins pour les étrangers, il y en aura plus pour les blancs ayant réussi. Au niveau de la politique intérieure du pays, on se retrouve là encore avec un niveau global d’analyse assez pauvre.

 

30 novembre, 2016 à 15:59 | Commentaires (0) | Permalien


Hilary Clinton…

HC On s’est tous faits la remarque que certes, Donald Trump était IMPOSSIBLE mais que décidément, c’était difficile de trouver madame Clinton sympathique.

L’analyse de son thème explique pourquoi… Avec un très fort et très négatif pôle (car teinté de son Nœud Sud) en Scorpion, Hilary est amoureuse… d’elle même ! Folle de son propre pouvoir, aimant l’argent et sa renommée jusqu’à la folie, c’est une personnalité excessive et matérialiste. Absolument dénuée d’idéal, elle ne tend qu’à elle-même. Bien des gens se sont trouvés à voter contre elle. En tant que future présidente, on lui reprochait de privilégier son clan, c’est vrai ! De vouloir faire fortune, c’est vrai ! D’être menteuse et manipulatrice, c’est vrai…

Après, les qualités sont là aussi : courageuse, mais teigneuse devant les difficultés, c’est quelqu’un qui ne renonce jamais. Capable de prendre sur elle-même sans se plaindre, de tout supporter si elle a une raison supérieure de le faire, ambitieuse sans une défaillance… On cherche l’humanisme dans sa personnalité. Elle a besoin qu’on l’aime et est extrêmement sensible à l’effet qu’elle produit. Femme de pouvoir, elle aime manier les êtres comme un général sur le terrain…

En astrologie, son thème natal montrait qu’elle n’a réalisé que partiellement son chemin de vie, elle doit devenir plus sincère, plus vraie, plus simple dans ses rapports aux autres, et donner une dimension plus affective à sa vie en mettant en sourdine son envie de gagner.

Cette faille, face à un homme primaire mais en accord avec ses énergies lui a été fatale. Un peu comme si être trop sûre d’elle avait fini par entraîner tout un peuple… dans une chute.

 

 

11 novembre, 2016 à 19:54 | Commentaires (0) | Permalien


A quoi sert un signe du zodiaque?

LaColombePICASSOA quoi sert un signe du zodiaque? Dans le thème, ce n’est qu’un point parmi des centaines d’autres. Pourtant, il a une spécificité importante : c’est qu’il vous fait appartenir à une famille. Il faut en effet savoir qu’on aura le même type de manies, de manière de se comporter, de réagir en cas de difficultés selon qu’on appartient à un signe du zodiaque ou à un autre. Ce qui fait qu’en gros, c’est un peu comme si vous reveniez systématiquement à une base commune de comportement. la grande nouvelle, c’est que vous aurez aussi les mêmes aspirations que vos congénères. en gros, même si on ne se sent pas d’un signe du zodiaque on l’est vraiment…

Par exemple, si vous êtes amené à vous disputer avec quelqu’un, chaque signe aura sa réaction qui ne sera qu’à lui, parce que mis en difficulté, c’est votre signe qui ressort et lui seul.

Ainsi, un bélier donne un coup de poing si on lui en met un avant même de réfléchir. le poissons mis en cause se met à pleurer ou à vous culpabiliser avec finesse, le gémeaux essaie de changer de sujet.

 

Le signe du zodiaque, c’est aussi le but qu’on se donne dans la vie : Un cancer voudra la famille ou ses souvenirs ou son art, un sagittaire, voudra découvrir plus d’horizon et un lion aura besoin de briller en quelque chose. C’est également notre manière de vivre au quotidien : un capricorne aura bien du mal à faire autrement que seul, une balance aura bien du mal à faire seul ! C’est une façon d’inventer son bonheur ou son malheur : un taureau aura des habitudes qui risquent de le tuer mais qu’il chérit aussi, un scorpion ne saura pas vivre sans drames, ce qui peut finir par le détruire, mais c’est aussi ce qui le rend passionnant. Une manière de travailler : La vierge est irréprochable et régulière, le verseau a besoin que chaque jour soit différent… Chacune de vos logiques est la bonne, le tout c’est d’accepter d’être soi !

15 octobre, 2016 à 14:09 | Commentaires (0) | Permalien


la lettre d’Inès (de la Fressange)

ines

6 octobre, 2016 à 21:20 | Commentaires (0) | Permalien


12345...58